+ Playlists
6 novembre, 2012 - 16:04 Édito

Les wet looks, ça fera. Même dans les shootings mode...

OK. L’édito de cette semaine est à la fois plutôt génial et plutôt frustrant. Un peu comme Josiane dans cet article-là, je suis vraiment gossée par le wet look qui est exploité à grand coup de gel ou whatever ce qu’ils utilisent pour y arriver. J’ai des petits cheveux minces qui capotent quand y’a du vent et qui deviennent gras en deux secondes (solution ICI), alors j'trouve pas ça correct d'exploiter la misère du monde pour le bien d'une photo (bon, j'exagère). Je comprends que la mannequin a les cheveux un peu bouclés; ça fait que ça doit être ben exotique pour elle d’avoir les cheveux gras, mais non. Pourquoi VOULOIR avoir les cheveux étampés dans le front?

Josiane et moi, on trouve ça pouet.

Ben pouet.

C’est dommage, parce que la direction artistique est très belle. J’aime bien le concept du trailer park, surtout avec la supermégacutie Quirine (lololol c'est ça son nom!) qui porte des vêtements assez swell merci. Les éléments se contredisent et ça ajoute un petit côté edgy. Comme on l'explique sur le webmagazine qui publie l’édito (qui, d’ailleurs, vaut le coup d’oeil), elle a l'air de la jeune fille qui a grandit dans son trou à trailers jusqu'au jour où elle décide qu'elle vaut mieux que ça. J’adore aussi l'omniprésence de la couleur turquoise, MAIS...

Je ne suis pas capable d’embarquer au complet. C’est bien, parce que j’suis en train d’écouter du Amy Whinehouse et j’feel nostalgique. Je suis indulgente avec la crazy coupe de cheveux dont je suis témoin (vous aussi par la bande).

 

OK. J’avoue que celle là j’embarque full pin à cause des trousers, du collet à pois et de la petite blouse sexy.

 

Celle de gauche, ben, elle peut avoir un wet look. Celle de droite, NON. Quoique, avec un manteau de même... 

 

 

Come on...

 

Moi aussi je me cacherais la tête en dessous d'une maison mobile si j'avais des cheveux comme ça. 

 

À part ça, j’suis vraiment heureuse d’avoir trouvé ce webmagazine. Une petite mine d’or de portraits/éditos/découvertes. On trouve aussi un blogue sur le site et c’est clair qu’il s’ajoute à mon itinéraire journalier sur les Internets!