+ Playlists
C'est d'ici
5 décembre, 2012 - 14:02

La Gaillarde : ma boutique vintage, friperie, éco et locale préf’

La Gaillarde fait partie de mes coups de cœur depuis que j’ai quitté la banlieue pour la grande ville. En découvrant mon quartier, j’étais passée devant cette boutique et mon petit cœur d’amoureuse du vintage avait souri (ben oui toi). Ceux qui me connaissent savent que j’aime vraiment beaucoup les friperies & les boutiques du genre. Ça commençait bien ma vie de Montréalaise!

Trois ans plus tard, j’aime autant La Gaillarde. Depuis qu'elle a été rénovée, la boutique est encore plus chouette, alors vous devriez aller y faire un tour ASAP!

Présente-toi aux lecteurs et lectrices de TPL :

Je m’appelle Annie de Grandmont et je suis la directrice de La Gaillarde. J’ai étudié en gestion de théâtre et technique de scène. C’est le hasard qui m’a amenée à La Gaillarde : ma meilleure amie Geneviève Genest, designer de la griffe Création Genest, y vendait ses produits. Elle m'a fait savoir que la boutique avait besoin d’une directrice… ayant l’expérience en gestion et un grand intérêt pour l’environnement et la mode, je me suis donc lancée! Je dirige La Gaillarde depuis 2005.

La Gaillarde c’est quoi?

La Gaillarde est une boutique 100 % locale et 100 % éthique. Nous offrons les créations de plus de 40 designers québécois ainsi qu’une vaste sélection de vêtements vintage. La Gaillarde est aussi un organisme à but non lucratif qui a comme mission de promouvoir la récupération des matières et des vêtements de seconde-main, en plus de sensibiliser les consommateurs à l’importance de l’achat local.

Nous présentons régulièrement des défilés et des événements mode afin de promouvoir et mettre en valeur le talent de nos designers.

D’où vient l’idée derrière le concept de La Gaillarde?

La Gaillarde a d'abord pris forme en réponse au gaspillage de plus en plus inquiétant des vêtements et tissus, histoire d’offrir une alternative plus écoresponsable aux vêtements neufs. Dès 1999, La Gaillarde a commencé en tant que friperie. Puis, la boutique a voulu encourager les éco-designers, un concept nouveau et plutôt avant-gardiste à l’époque, en présentant leurs collections. Au fil des ans, le nombre de designers ainsi que la qualité et la variété des collections n’a pas cessé d’augmenter. La promotion des éco-designers et du marché local est maintenant notre principale mission.

Quelles sont tes attentes face à la boutique?

Nous souhaitons créer un centre d’interprétation de la mode éthique. Ce centre présenterait une explication simple et claire de la mode éco-responsable et ses différentes composantes (local, recyclé, seconde-main, biologique, équitable). Ce projet nous permettrait de mieux sensibiliser les consommateurs quant à l’importance de l’achat local et écolo, mais aussi de devenir une destination pour les touristes qui recherchent des cadeaux uniques et made in Québec.

Nous souhaitons aussi lancer notre propre collection : nous aimerions qu’une collection Gaillarde soit créée quelques fois par année par des finissants des écoles de mode, afin de pouvoir leur offrir un stage concret et complet dans le domaine de la mode éthique.

Où pouvons-nous retrouver La Gaillarde?

La boutique :

4019 Notre-Dame Ouest, à deux pas du métro Place St-Henri

Le site Web :

www.lagaillarde.ca

Facebook :

La Gaillarde

Fin <3