+ Playlists

Les Oubliettes : LA boutique de vintage à surveiller en 2013!

Cette semaine, la petite entreprise montréalaise Les Oubliettes est à l'honneur dans ma chronique. On vous en avait déjà parlé un peu et définitivement, c'est une boutique à surveiller en 2013! 

Le proprio/fondateur (et mon ami ET ex-boss) a bien voulu répondre à mon questionnaire C'est d'ici.

Présente-toi aux lecteurs et lectrices de TPL :

Mon nom est Daniel. Les Oubliettes sont dirigées par un homme, oui oui! Je suis étudiant en interprétation théâtrale, barman et anciennement gérant au H&M Peel/Ste-Catherine. Bref, je suis un gars qui aime se tenir occupé. 

Ma longue expérience au H&M m’a donné la piqûre de la mode pratique et abordable. La mode c’est rapide, alors elle doit être économique. De là est venue ma passion pour le vintage : des morceaux uniques, abordables et (sans oublier) écologiques.

Les Oubliettes, c’est quoi?

Les Oubliettes, c’est d’abord et avant tout un passe-temps et une passion. Je suis un chasseur de vintage. Je m’infiltre dans les ventes débarras, les ventes de garage et les sous-sols des églises afin de trouver LA pièce que vous cherchez pour compléter votre garde-robe.

Je trouve, lave et répare des morceaux uniques pour ensuite les revendre à prix abordable un peu partout dans le monde via ma boutique en ligne. Les vêtements sont donc usagés, mais ils sont tous en très bon état ET ils n’ont pas une odeur de boule à mites!

D’où vient l’idée derrière le concept de Les Oubliettes et comment tout ça a commencé?

Tout a commencé dans un sous-sol d’église d’Ahunstic. Etre deux chemises Oxford pour hommes, je suis tombé sur une magnifique robe fleurie. Je n’ai pas pu m’empêcher de l'acheter, puis une jupe, une chemise en soie, des souliers à talons hauts... tout ça en me disant qu’il y aurait bien une amie intéressée par mes trouvailles. Presque toutes mes pièces ont trouvé une nouvelle vie sur le coup!

À la longue, je me suis retrouvé avec une garde-robe supplémentaire remplie de vêtements pour dames. J'ai conclu que j’avais probablement du flair en vintage et que je devrais transformer ma simple passion en business. Deux semaines plus tard, j’avais une page Etsy et je faisais ma première vente en Australie! Maintenant, je travaille même avec un collaborateur : Julien Thibodeau.

 

Quelles sont tes attentes face à ton entreprise?

Mon but premier avec la boutique en ligne est de faire mon nom dans le monde du vintage et avoir assez de notoriété pour ouvrir ma propre boutique. Pour 2013, la priorité est la publicité; d’ailleurs, une vidéo promotionnelle sera bientôt mise en ligne ainsi que notre propre site web. Mon objectif est donc d’avoir un petit magasin, pignon sur rue, d’ici 2018.

Où pouvons-nous retrouver Les Oubliettes?

Vous pouvez nous trouver en ligne via la boutique Etsy Les Oubliettes. Une partie de la collection est aussi en vente à la boutique Archive dans Villeray (la découverte automnale d'Alexis!).

Finalement, vous pouvez suivre la page Facebook Les Oubliettes pour vous tenir au courant des événements vintages à Montréal.

Fin.

<3

*Crédits photo (sauf la première, merci Instagram) : Luc Brissette