+ Playlists
26 juin, 2013 - 23:11 Découverte

5 raisons pour lesquelles l'arrivée d'Aritzia au Québec est SUPER MALADE!

La nouvelle a été annoncée il y a quelques semaines, mais entre les rénos qui finissaient plus, mon stage et la rédaction de 30 articles, question d'avoir un mois de congé lorsque Arthur va naître, je n'ai pas eu le temps de vous en parler. 

RESTE QUE JE SUIS TELLEMENT EXCITÉE PAR L'ARRIVÉE D'ARITZIA À MONTRÉAL! JE CAPOTE!!! 3 boutiques ouvriront au Québec pour le back to school et c'est une des meilleures nouvelles de l'été. En mode, en tout cas.

"Aritzia compte désormais 54 boutiques et plus de 2 300 employés. Leurs boutiques sont situées dans les plus grandes villes d’Amérique du Nord, dont Vancouver, Seattle, San Francisco, Toronto, Chicago et New York. La compagnie a ouvert leur plus grande boutique en novembre 2012, Aritzia Fifth Avenue, qui se trouve au Rockefeller Center."

J'ai plein de bonnes raisons d'être vraiment trop happy pour la vie. Je vais donc vous en parler maintenant, calmement, parce que je ne veux pas faire un texte en caps lock (ugh les textes en caps, c'est la pire chose avec les textes justifiés au centre)!

  1. Leurs vêtements sont à la fine pointe des tendances. Ça fait deeeeees années que je stalke leur site Web. Tous les imprimés des collections sont conçus dans leurs ateliers, c'est pas rien (et ça crée de la job pour nos graphistes canadiens). Ils vendent aussi des marques nationales pour compléter leur gamme. Vous pouvez en avoir un aperçu juste ICI. 
  2. C'est canadien, YES. En 1984 (deux ans avant ma naissance), la première boutique Aritzia a ouvert ses portes sur la West Coast à Vancouver. C'est encore là qu'on retrouve leur siège social. Je ne veux pas m'avancer trop, mais j'ai cru comprendre que le bureau de gestion du côté franco serait à Montréal. Ça, c'est être canadien pour vrai (en n’oubliant pas qu'on est là, nous autres).
  3. Ils ont de belles valeurs. Ça fait vraiment Vancouver comme façon de voir la vie et j'adore ça (je commence à être habituée à la vibe, avec Goulet de l'autre bord). Communauté, respect de l'environnement, trees planting (!!!!), respect des employés et des consommateurs. On est trèèèèès loin des compagnies un peu douchebags/Voldemort. 
  4. Leur site transactionnel sera traduit. Pas besoin d'écrire mille mots là-dessus. En décidant de s'implanter au Québec, Aritzia respecte par le fait même le fait qu'ici, on a deux langues parlées, deux langues d'affaires et que si on veut magasiner en ligne, ça prend pas 7 ans à traduire le site. 
  5. Les vêtements sont de qualité. Je viens de recevoir ma première commande de vêtements et leur chandail de baseball est TROP confo. OMG. Et après quelques lavages (j'ai tendance à passer ma vie dedans à cause de la clim), il est encore super beau. J'ai aussi une belle chemise en soie qui m'attend! Héhé! (Quand je dis que quelque chose est de qualité, c'est aussi parce que je suis les instructions de lavage à la lettre. Ça évite de briser les vêtements.)
    (NOTE DE MARIE-HÉLÈNE : J'ai également acheté un t-shirt parfait chez Aritzia. En fait, deux. Et peut-être trois, bientôt. C'est celui-ci!

Caro et moi à la sortie du lancement, en mode « blogueuses » (photo prise sur le site d'Elle Québec).

Alors, êtes-vous aussi excités que moi?