+ Playlists

Découvrez Sokoloff lingerie ou comment vouloir être en bobette toute sa vie

Crédit photo : sokoloff lingerie
Découvrez Sokoloff lingerie ou comment vouloir être en bobette toute sa vie
Un jour, dans la vie de chaque femme, vient le moment où les bobettes de la Senza doivent prendre le bord. Des sous-vêtements de qualité, ça peut paraître banal, mais c'est important! Pour cruiser, oui oui, et surtout pour se sentir belle et bien dans sa peau.

Vu que la St-Valentin arrive, j'ai pensé vous présenter Sokoloff, une compagnie de lingerie 100 % d'ici!
 
C’est quoi exactement Sokoloff?
Sokoloff Lingerie, c’est une marque pour la Montréalaise trendy qui recherche la nouveauté en lingerie, qui ne se prend pas trop au sérieux et qui s’assume. Celle qui achète par coup de coeur et qui magasine dans les racoins de Brooklyn. 

Comment ton projet a-t-il pris forme?
J’ai commencé alors que j’étais étudiante au BAC, quand je travaillais les soirs et la fin de semaine dans plusieurs restaurants de Montréal. Mon idée était de concevoir une marque de A à Z qui se démarquerait sur le marché québécois. Je voulais aussi tout produire au Québec. Passionnée de lingerie, j’ai décidé de me lancer dans une niche très spécifique.



Travailles-tu seule ou en équipe?
Je travaille seule. J’aime « focuser » sur mon travail, que ce soit en période de création ou encore de vente. Je suis par contre bien entourée! J’ai plusieurs amies autour de moi qui m’aident au développement de produit et de marché.

Quelles sont tes petites habitudes matinales?
Je ne suis PAS matinale, ha! Je rentre toujours au bureau vers 9h30 avec un gros café à la main. Je travaille jusqu’à très tard le soir, il m’est même déjà arrivé de quitter le bureau à 4h du matin!

Si ton entreprise était un groupe de musique, que serait-il?
Ce serait probablement un artiste solo, ou un girls band. J’ai grandi avec le R'n'B des années '90, que j’écoute encore aujourd’hui. J'aime les femmes féminines qui s’assument. Mon entreprise serait probablement comme Janet Jackson à ses tous débuts, ou une très cool Lauryn Hill, ou encore un trio à la TLC rempli d’attitude!



Comment entrevois-tu l’avenir avec Sokoloff?
La marque est encore toute petite. J’essaie de l’amener ailleurs en développant tranquillement le marché américain. J’ai maintenant un point de vente en Californie, un à New York, puis un en Floride. Lorsque je pense à l’avenir de Sokoloff Lingerie, je la vois forcément à l’international. J’aimerais qu’elle garde son identité montréalaise, tout en continuant la production au Québec.



Quel est ton morceau indispensable parmi ta collection?
Je propose souvent les mêmes coupes à mes clientes. Ce sont celles qui font le mieux. Celles que je propose à toutes, c’est le soutien-gorge Alicia, ou encore Chelsea. Je l’ai dans toutes les couleurs et la porte même pour aller au gym. C’est LE morceau le plus confortable du monde entier.

Et pour terminer, si tu avais à habiller une star (morte ou vivante), qui voudrais-tu que ce soit?
Mon coup de cœur cette année va à Jennifer Lawrence. Elle a su charmer les gens par autre chose que son corps. Une fille aussi amusante qu’intelligente devrait porter du Sokoloff Lingerie.



Où peut-on se procurer ta lingerie?
Je vous conseille Les Hauts et les Bas, une boutique spécialisée sur le Plateau qui offre un service hors pair, ou encore Unicorn, sur St-Laurent (où toute la marchandise est de rêve). Si vous êtes à Sherbrooke, il y a la boutique Kitsch!

Je suis aussi très présente sur le Web. Il y a mon site sokolofflingerie.com, mais je vends aussi sur thevolts.com, thepeacockparade.com et d’autres. Ne manquez pas les ventes!

Pour vous procurer les plus belles bobs en ville, c'est ici.
Pour visiter sa page Facebook, c'est ici.