+ Playlists

5 astuces pour faire l’épicerie avec votre monsieur sans vous chicaner.

Crédit photo : Drive/FilmDistrict
5 astuces pour faire l’épicerie avec votre monsieur sans vous chicaner.
Mon petit monsieur et moi, on s’entend sur bien des affaires. On aime ça manger des hot-dogs le dimanche. On aime écouter des séries dans le fauteuil. On aime vraiment beaucoup être chez nous. S’tivident : on est faits l’un pour l’autre.   
 
À une légère exception près : mettez-nous tous les deux dans l’allée des marinades du Provigo un petit mercredi à sept heures et suddenly, ALL HELL BREAKS LOOSE. 
 
Crédit : Hercules via mashable.com

Après avoir raconté aux filles de TPL que j’avais décapité une botte d’asperges la dernière fois qu’on s’était chicanés en faisant l’épicerie, je me suis aperçue que je n’étais pas la seule à avoir du mal à résoudre l’équation amant + ravitaillement.
 
Voici donc un condensé des conseils que les filles de TPL m'ont donnés sur le sujet :
 
Truc no 1 : choisissez le bon moment
Faire son épicerie quand on a faim, quand on est fatigués/stressés ou quand c'est particulièrement achalandé, c’est mettre la table (HA!) à la bisbille. Perso, je trouve que le samedi soir est le meilleur moment de la semaine pour faire l'épicerie. Je ne dis surtout pas ça parce qu'il y a des party mixes qui jouent à Rythme FM et que je peux me dandiner avec ma boîte de Ah! Caramel

Crédit : ManBearWear via Etsy
 
Choisir le bon type d’épicerie en fonction de votre état d'esprit est aussi important. J’adore le Provigo Le Marché Jean-Talon, mais c'est GIGANTESQUE. Si je feel déjà pas patiente et que ça me prend 10 minutes pour aller chercher l'ostie de parmesan que j'ai oublié pour ma recette, je risque d'arriver à la caisse en mode Gremlin.   
 
Truc no 2 : divisez pour mieux régner
Vous tripez à tâter du poivron alors que lui hait ça du plus profond de son fond? Occupez-vous des courses pendant qu’il se charge de faire une tâche que vous jugez ingrate. « Je fais l’épicerie toute seule pendant qu’il lave la salle de bain : c’est notre deal », m’a dit Catherine. À chaque couple son arrangement : Daphné, elle, s'occupe de la vaisselle, du recyclage et des poubelles pendant que son chum remplit le garde-manger, alors qu'Audrey ramasse le bill quand c'est son chéri qui est aux fourneaux.  
 
Truc no 3 : mettez les choses au clair
Mon petit chum et moi, on a un système de marde qui fonctionne comme suit : c’est à chacun son tour de payer l’épicerie. Le hic, c’est qu’on oublie souvent qui a payé la dernière fois. Et ça, ça crée des zones grises qui sont propices aux engueulades. Quand il s'agit de partager les frais communs, aussi bien s'entendre AVANT de se retrouver devant la petite caissière. Je n’ai pas encore trouvé de solution idéale à cette situation, mais je pense que notre tout nouveau compte commun pourrait bientôt servir à payer plus que l’hypothèque. 
 
Truc no 4: donnez-vous un break
Si votre chum n’a aucune voix au chapitre lorsque vous faites l’épicerie, il n’aura pas grand fun à pousser le caddie. Est-ce SI grave s'il achète une boîte d’ailes de poulet au chipotle une fois de temps en temps? Ou si c'est lui qui choisit la sorte de yogourt cette semaine? Donnez-lui/vous une petite chance.
 

Ça explique peut-être pourquoi ça n'a pas duré!
Crédit : FamePictures via imnotobsessed.com

 
En même temps, si vous avez des régimes alimentaires complètement différents, il faut apprendre à se respecter : « Mon chum aime vraiment manger du junk et moi pas », m'a dit Josiane. « La règle, c'est que s'il n'aime pas ce que je cuisine, il a le droit de s'acheter quelque chose sans que ça ne me dérange ».
  
Truc no 5 : soyez préparés x 1000
S’il y a UN conseil, que je vais essayer de mettre en pratique, c’est bien celui-là. « Je décide de 7 soupers le dimanche et je fais la liste en conséquence. Je ne perds presque jamais de bouffe et je ne dépense pas en trop », m’a dit Sara Maude. Catherine, elle, ne jure que par l’application Métro qui lui permet d’éviter d’acheter des trucs inutiles, en plus de profiter de rabais. En bonne control freak, Daphné fait même sa liste en fonction des rangées pour ne pas perdre de temps!

Crédit : someecards.com
 
Le partage des tâches, c'est quand même un défi majeur pour pas mal tous les couples. Mais ce que j'ai appris finalement, c'est que, comme pour la sauce à spag', chacun a le droit d'avoir sa propre recette.

Ça vous arrive de vous pogner avec votre chum/blonde/coloc quand vous faites l'épicerie? Avez-vous des trucs à partager?