+ Playlists

La chanteuse Björk s'offre une exposition au MoMA et vous en met plein la vue!

Crédit photo : themuseumofmodernart/Instagram
La chanteuse Björk s'offre une exposition au MoMA et vous en met plein la vue!
Jusqu'au 7 juin, la chanteuse Björk aka la reine de la pop avant-garde/expérimentale/weird/name-it s'offre une rétrospective au MoMA afin de célébrer ses 20 ans et plus de carrière. De nos jours, vingt ans de carrière dans l'industrie de la musique, ça se fête en grand et elle l'a très bien compris. 
 

Crédit : Every Björk video / YouTube

J'ai découvert la chanteuse Björk quand je devais avoir 14 ou 15 ans. J'étais fascinée par sa voix et son look, mais surtout par son univers musical déluré. J'ai toujours eu une passion secrète pour les biographies d'artistes; je passais donc tout mon temps sur Wikipédia à la recherche de faits inusités sur son enfance, ses débuts, ses intérêts, ses influences, etc. J'étais tellement obsédée que mon amour pour l'Islande est né de ces recherches. Je rêvais de voyager un jour dans ce pays bien particulier qui fourmillait de bibittes artistiques comme Björk. Oh, well. #SuchCreep!

À l'affiche depuis le 8 mars dernier, l'exposition Björk s'avère singulière et fascinante à bien des égards. Tellement singulière que les critiques vont facilement d'un « beautiful disaster » du côté du magazine Atlantic à un « The Icelandic pop art star has her first major museum show and it rocks » chez le New York Daily News. À qui donner tort? À qui donner raison? Ah! Les gros drames du monde artistique. 

Pour ma part, je me déplacerai volontiers pour aller me faire ma propre opinion; elle en vaut bien le billet de train! La rétrospective s'étend sur 3 étages et le visiteur parcourt l'imaginaire de l'artiste étalé sur ses huit albums solos. Figurines, costumes, vidéos et projections sont au rendez-vous et l'on peut même y retrouver les carnets dans lesquels elle inscrivait ses pensées. La fameuse « robe-cygne » que la chanteuse portait lors de la cérémonie des Oscars en 2001 y est également exposée. À elle seule, elle VAUT le déplacement. Just sayin'
 
Crédit : eonline 
 
Voici quelques clichés de l'exposition, une entrée directe dans l'univers peu commun de la chanteuse :
 
Crédit : themuseumofmodernart /Instagram 

Crédit : themuseumofmodernart / Instagram 
 
Crédit : klausbeisenbach / Instagram 
 
Crédit : klausbeisenbach / Instagram 
Le directeur du MoMA PS1 Klaus Beisenbach en pleine séance de brainstorming avec Björk. 


 
Aimez-vous Björk? Allez-vous faire un tour dans la Grosse Pomme pour voir sa rétrospective?