+ Playlists

Aller au spa avec les jambes poilues : une expérience sociale.

Une de mes activités préférées dans la vie, mis à part manger une quantité industrielle de fromage, c'est relaxer au spa. Mettez-moi dans une salle qui sent l’eucalyptus avec une chute d’eau, où personne n’a le droit de parler et je suis aux anges. Après une longue semaine de marde stressante, j’avais hâte à ma détente au spa Scandinave du Vieux-Montréal

Mais attendez. Un maillot de bain requiert un rasage de jambes, selon la société. Je déteste raser mes jambes. J’angoisse. Pourquoi je voudrais subir ce stress avant ma journée de détente? Alors je me suis dit fuck it, j’y vais sans tondre mon poil. Deal with it
 
Crédit : rebloggy  

Arrivée au spa, j’étais persuadée qu’on me regarderait, qu’on me jugerait et qu’on me pointerait du doigt. Je zieutais les gens, à voir si on me regardait drôlement. «  EST-CE QUE VOUS REGARDEZ MES JAMBES? » Lol.

Lorsque j’ai arrêté d’y penser et d'obséder après chaque regard, j’ai réalisé que personne ne me pointait du doigt. J’étais dans un lieu public, en maillot de bain, avec les jambes poilues et le ciel ne m’est pas tombé sur la tête.
 
Il y a longtemps, j’ai entendu une simple petite phrase qui restera toujours avec moi : on se préoccupe tellement de ce que les autres pensent de nous, alors que ceux-ci sont préoccupés par la même chose.
 

Crédit : Josée Roy
Mon talent artistique est foumalade. #NieseuseIsTheNewNiaiseuse

Pourtant, je ne devrais pas vivre pour plaire aux autres, mais bien pour moi-même. Trop souvent, j'attache beaucoup trop d’importance sur ce que les gens peuvent penser de moi. Et je ne suis pas la seule comme ça. Mais dites-vous que la plupart des gens s'en crissent de vos lunettes/cheveux/boutons/poils. 

Pour ceux et celles qui osent juger, qui osent pointer du doigt et passent leur temps à abuser du mémérage, je vous souhaite la paix intérieure. Je vous souhaite qu'un jour, vous ne vous empêchiez plus de faire quelque chose par peur de ce qu’on pourrait penser de vous. Allez-y! Écrivez votre roman, retournez à l’école, osez le crop top ou teignez-vous le poil d’aisselles. Il faut se crisser des gens qui osent troller sur le bonheur des autres.
 
Crédit : hercampus

Je vous jure que ça fait du bien! #LegHairDontCare