+ Playlists

Village des Valeurs : une histoire d'amour qui dure depuis toujours!

Crédit photo : Odrée Rousseau/Instagram
Village des Valeurs : une histoire d'amour qui dure depuis toujours!
Tout a débuté à l’adolescence, avec mes amies. C’était le lieu idéal pour satisfaire nos styles vestimentaires en évolution constante, tout en respectant nos budgets de gardienne d’enfants.

J'ai dit que je magasinais beaucoup, pas que je magasinais BIEN!
Crédit : Odrée Rousseau
 
On débarquait en groupe au « Village » et on remplissait d’énormes paniers d’épicerie avec des robes, des souliers et des sacs à main. Les employés de la succursale de Gatineau ne disaient rien, ils nous connaissaient. Après avoir vidé nos portefeuilles de l’Étrange Noël de Monsieur Jack sur des jupes, des t-shirts et des bijoux, on se réunissait habituellement pour raccourcir nos jupes et peindre nos chandails en écoutant What Not To Wear (même si Stacy et Clinton auraient probablement DÉTESTÉ tout ce qu’on portait!).

Crédit : Giphy
 
Au fil des ans, même si mon style vestimentaire a évolué (alléluia!), j’ai continué à fréquenter les magasins de seconde main. Reste qu’il s’agit d’une façon économique d’avoir un style vintage et des pièces uniques. La moitié de ma garde-robe provient de là. Il faut dire qu’au fil du temps, on développe des trucs et des astuces. Noémie a déjà fait une liste exhaustive de conseils et de choses à éviter. J'ajouterais simplement, pour les personnes comme moi qui ont une peau sensible ou des allergies (ou les deux), de prendre un comprimé d’antihistaminique avant votre séance de magasinage. Ça vous évitera peut-être une réaction étrange due aux poils de chat ou à l’odeur de cigarette d’une petite laine.
 
Quand vous vous serez poppé une ou deux Claritin, vous allez être prêtes à vous attaquer à votre section préférée du Village des Valeurs. Pour ma part, mon premier arrêt a toujours été et sera toujours celui des accessoires : ceintures, sacs à main et souliers. Il n’est pas question que quelqu’un dévalise les fine leather goods avant moi!

Crédit : geniusobviously/Blogspot 
Avec autant d’années d’expérience derrière la cravate viennent aussi quelques déformations professionnelles. Je me surprends parfois à m’offenser devant certains prix. Quoi!? Un t-shirt à 5,99 $!? J’ai l’air de qui? Donald Trump!?
 
J’ai aussi appris à reconnaître les symboles d’entretien sur les étiquettes des vêtements. Au début, vous pouvez vous armer d’un petit aide-mémoire. Il est important de vérifier avant d’acheter une robe qui est « nettoyage à sec » seulement. Et ce n’est pas parce qu’un morceau vous a coûté 2 $ qu’il ne va pas au cycle délicat. Il n’y a rien de plus fâchant que de ruiner une parfaite jupe vintage parce qu’on essayait de faire disparaître l’odeur du parfum du propriétaire précédent!
Crédit : Reaction GIFs 
 
Dernièrement, j’ai profité d’une virée shopping au Village des Valeurs pour vous préparer des looks pour la rentrée que je vous présenterai sous peu. C’était l’apogée de ma carrière de magasineuse au Village des Valeurs. J’avais l’impression que je m’étais entraînée toutes ces années pour ce moment culminant. Je me sentais comme Rocky... genre! 

Crédit : Tonpetitlook / Instagram

Êtes-vous adeptes des magasins de seconde main? Avez-vous des anecdotes de trouvailles exceptionnelles?