+ Playlists

Un mythe, le confort des seins? Plus maintenant!

Crédit photo : Véronique Tremblay
Un mythe, le confort des seins? Plus maintenant!
Après une longue journée au travail où d’école, qu’avez-vous le plus hâte de faire? Moi, je ne pensais souvent qu’à CE moment : vous savez, ce moment délectable où l’on défait les agrafes de notre soutien-gorge, envoyant balader les bandes trop élastiques de chaque côté de notre corps pour enfin laisser respirer nos pauvres seins.

Eh bien, un jour, j’ai décidé que je voulais vivre ce confort constamment. 
Crédit : Giphy

Même s’il est souvent synonyme d’inconfort, le soutien-gorge reste une habitude qui nous est inculquée dès que la puberté pointe ses mamelons son nez. Blame it on la pression sociale, le faux besoin de soutien ou la peur du regard des autres, beaucoup de femmes continuent d’en porter sans penser aux autres options.
 
Quoi? D’autres options existent?
 
Oui, oui, oui!
 
Option no: VOUS AVEZ LE DROIT DE VOUS PROMENER SEINS LIBRES #FreeTheNipples
Plus facile à dire qu’à faire, je sais. Je joue à la prophète en annonçant la bonne nouvelle, mais j’ai rarement fait le move. Pour l’instant, je me réjouis de l’option no2.
 
Option no2 (la voilà) : la fameuse bralette. Vous en avez fort probablement déjà entendu parler. Peut-être même en avez-vous fait votre nouvelle meilleure amie (elle est si incroyable que ça, je vous le jure). Brièvement, la bralette consiste en un morceau de lingerie dont le but est de soutenir les seins sans les comprimer. On en trouve partout, comme chez Simons, chez Aerie et chez Victoria's Secret.
 
Quelques modèles de bralettes pour vous montrer que ça peut être beau.
Crédit : Aerie

Pour celles qui hésitent à adopter la bralette, voici quelques arguments en rafale
  • Confortable : la bralette se moule à votre corps plutôt que de serrer vos seins.
  • Pratique : lavage simple et économie d’espace dans le tiroir.
  • Sécuritaire : une armature de métal ne risque pas de vous darder subitement les côtes.
  • Économique : le prix d’un soutien-gorge égale au moins celui de deux bralettes.
  • Plaisant : tailles simplifiées, variété de modèles et de couleurs, toujours sexy.
  • Fiable : les seins sont soutenus, malgré la croyance populaire. Pensez à vos soutiens-gorge de sport : voyez-vous une armature ou du rembourrage? Et voilà. 
Comme ça peut être difficile de tourner le dos au soutien-gorge conventionnel, je vous fais part de cinq trucs que j’ai mis au point pour porter la bralette en étant à l’aise en public, c’est-à-dire ne pas penser que tous les humains du monde regardent mes nipples.
  1. Sous un gros chandail, comme un lainage ou un coton ouaté.
  2. Avec un foulard (pour cacher les vilains mamelons qui se pointent n'importe quand).
  3. Sous un chandail, une tunique ou une robe ample.
  4. Sous une robe au tissu élastique.
  5. ​Comme un oignon, c’est-à-dire avec plusieurs pelures de vêtements.​
Pour vous montrer qu'on peut porter une bralette dans la vraie vie :
 
Chandail blanc Ève Gravel, chandail noir Jacob, foulard Dynamite, robe prise au 1861 et jeans Gap
Crédit : Véronique Tremblay
 
Certaines pourraient dire que c’est facile pour moi de porter la bralette, parce que j’ai de petits seins. Sachez que vous aussi, mesdames au buste glorieux, pouvez adopter cette 8e merveille du monde. Allez vous ressourcer dans cet article d’Alex!
 
 
Faites-vous partie du club bralette? Si non, qu'est-ce qui vous fait hésiter? 


P.-S. Le but de cet article n'est pas de dénigrer celles qui portent des soutiens-gorge à armature, mais plutôt de vous encourager à essayer de la lingerie différente!