+ Playlists

Stardust : une incursion au pays des fées!

Voici tout d’abord notre lecture pour le mois prochain : Les maisons de Fanny Britt! J’ai vu tellement de gens sur les réseaux sociaux ayant partagé des photos d’eux en train d’en faire la lecture, ça m’a intriguée! J’ai bien hâte de lire ça pendant mes vacances. Comme à l’habitude, attention aux spoilers sous l’image.
 
Les maisons
Crédit : Renaud-Bray
 
Stardust est un conte écrit par Neil Gaiman dans les années 90, qui a été publié en 1999. C’est un auteur anglais qui est reconnu pour sa contribution à l’univers des comic books. L’écriture de Stardust tranche avec ce qu’il écrit habituellement (pour les habitués), mais reste malgré tout très agréable.
 
J’aime le fait qu’il raconte une histoire qui n’est PAS destinées aux enfants, malgré la forme de conte. Il ne se gêne pas pour écrire les vraies affaires sans tomber dans l’obscénité (comme lorsqu’il décrit la scène de sexe au début, par exemple). Le propos est réaliste même si on est obviously en plein monde fantastique. Pour celles qui sont familières avec Tolkien : il est évident qu’il s’est inspiré du style lyrique du célèbre auteur, tout en y ajoutant sa touche personnelle.
 
Aladdin
Crédit : gifsec.com
 
L’histoire est simple : Tristran Thorn est un jeune homme un peu naïf, mais sympathique, aux origines troubles (je dis « naïf » parce que c'est impossible qu’il n’ait JAMAIS su comment il était atterri dans le village). Pendant qu’il raccompagnait l’élue de son cœur et tentait de la convaincre de lui donner un baiser tel un bro dans un club, il a vu une étoile filante tomber au-delà du mur qui sépare le monde réel de Faerie. S’ensuit alors un besoin urgent de partir à la recherche de l’Étoile afin d’obtenir les faveurs de la belle Victoria.
 
Le départ de Tristran lui permettra de vivre des aventures rocambolesques, de voir des paysages et de rencontrer des gens dont il ne soupçonnait même pas l’existence. Tristran est foncièrement une bonne personne, surtout si on le compare à plusieurs autres personnages du livre (les sorcières, les frères de Stormhold). Même si son but initial était de rapporter l’Étoile à Victoria, il ne l’a jamais malmenée et a toujours été attentionné à son égard. C’est d’ailleurs grâce à cette attitude qu’Yvaine (l’Étoile) finira par tomber amoureuse de lui, et lui d'elle. #Cute
 
trains
Crédit : reddit
 
Une autre chose qui m’a beaucoup plu de ce roman : même si le voyage de Tristran dure plusieurs mois et s’étale sur une énorme distance, on ne s’attarde pas inutilement à raconter tous les instants de ce périple. C’est une GROSSE différence, comparé à Tolkien, mais aussi comparé à plusieurs histoires de nos jours, qui s’étalent sur plusieurs tomes et se perdent en menus détails. Gaiman survole ces moments, il garde le tout concis et concentré sur la quête de Tristran et d’Yvaine; tout le reste n’est que diversion qui ne mérite pas de s’y attarder.
 
Finalement, je ne peux pas passer à côté des illustrations de Charles Vess, qui parsèment l’édition que j’ai empruntée. Les images sont belles et je trouve qu’elles évoquent parfaitement l’ambiance transmise dans le livre. J’ai passé presque autant de temps à les observer qu’à lire, juste pour dire! Les représentations des personnages sont fidèles aux descriptions et la communication entre l’auteur et l’illustrateur est évidente aux yeux du lecteur.
Stardust sex
Quand je dis que ce n'est pas un livre de conte pour enfants... lololol
Crédit : Marie-Eve Tougas

 
Stardust
Crédit : Marie-Eve Tougas

Stardust
Crédit : Marie-Eve Tougas

Stardust
Crédit : Marie-Eve Tougas
 
Je suis contente d’avoir choisi ce roman pour le temps des fêtes. L’histoire n’est pas dure à suivre et réussit à nous captiver pour la durée de la lecture. Il se marièrent et n’eurent pas d’enfants, mais beaucoup d’amour!

Qu’avez-vous pensé de Stardust?