+ Playlists

Les jérémiades : ANTI, hier, aujourd'hui et demain, tout ce que vous devez savoir sur le nouvel album de Rihanna

Crédit photo : Montage de Jeremie Romain
Les jérémiades : ANTI, hier, aujourd'hui et demain, tout ce que vous devez savoir sur le nouvel album de Rihanna
ANTI, enfin!

C’est fait. 3 ans, 2 mois et 9 jours après la sortie de son dernier album, Unapologetic, Rihanna nous a offert ANTI, et ce, gratuitement pour une durée de 24 h.

Je peux maintenant écouter ANTI sur mon iPhone, en allant au travail, en m’entraînant au gym. Choses que ne croyais jamais pouvoir faire, tellement Rihanna nous a fait attendre longtemps!

J’ai commencé à écrire le squelette de ce billet en novembre 2015, quand les rumeurs ont commencé à s’intensifier et qu’ANTI semblait plus proche que jamais. Évidemment, après sa sortie de la semaine dernière, j’ai dû tout recommencer tellement l’album m’a pris par surprise. 
 

Crédit : Tidal

Avant de disserter à propos de l’album et ce qu’il nous révèle sur le futur de Rihanna en tant que personne, artiste et businesswoman, retournons en arrière un peu. 

Depuis son premier album, Music of the Sun en 2005, Rihanna nous livrait un album par année (sauf en 2008 vu l’incident avec Chris Brown). Chaque année, nous étions habitués à recevoir une poignée de nouvelles tounes pour nous déhancher dans les clubs, avec des vidéoclips tous plus excitants les uns que les autres. 

Depuis Unapologetic, Rihanna semble avoir tout fait sauf de la nouvelle musique. Elle est devenue directrice artistique de Puma, elle a lancé une collection de bas, une douzaine de parfums à son effigie, elle a prêté sa voix au personnage principal du film Home, elle a été la première femme noire à participer à une campagne pour Dior. C'est sans oublier sa participation à une campagne pour Balmain en 2013. De plus, elle prit part à quelques épisodes de The Voice en tant qu’aide-coach. Elle a aussi libéré ses mamelons sur la couverture du magazine français Lui. #FreeTheNipple

Les membres du Rihanna Navy (ses fans) croyaient qu’elle avait tout simplement abandonné le chant. 

Coup de théâtre en janvier 2015 : Rihanna est sortie de sa retraite vocale prématurée pour FourFiveSeconds, sa chanson avec Kanye West et Paul McCartney (qu’ils ont même interprété aux Grammys). Ça annonçait sûrement l’arrivée d’un huitième album. Hélas, non.
 


Crédit : RihannaVEVO/YouTube


Mars 2015. Bitch Better Have My Money nous assomme et nous fait réfléchir aux potentiels problèmes d’argent de RiRi. Avril 2015, l’étrange American Oxygen arrive en exclusivité Tidal (le site de streaming sur lequel ANTI sera offert), la chanson est une espèce de cri du cœur pour les immigrants des États-Unis qui sont, selon la chanson, l’oxygène du pays. Toujours pas d’album.

Juillet 2015, le clip de BBHMM débarque en force. Un des clips les plus intenses, violents et sexy de l’artiste. Toujours pas d’album en vue.  Ce qui m’a poussé à me demander, est-ce que l’album aurait été prêt à sortir plus tôt, mais que la performance médiocre des singles a empêché la sortie? Rihanna a passé l’été 2015 dans un studio d’enregistrement, l’album était-il bel et bien non complété? Ou est-ce qu’elle était en train de tout changer, vu la réception des singles?

Nous ne le saurons jamais.
 

Crédit : goddessrih/tumblr

Je vous épargne les faux départs qui se sont enchaînés depuis l’été dernier, dont la supposée date de lancement qui aurait été déplacé à cause de la surprise titanesque qu'a été 25 d’Adele, le jeu cruel intitulé AntiDiary lancé sur les Internets par Samsung qui nous remémorait toutes les 2 semaines qu’ANTI était toujours pas sorti, la désastreuse prévente de la tournée ANTI sur Tidal qui fait en sorte que je vais être assis tout seul le 6 avril prochain.

Tout ça a été oublié, mais pas pardonné, mercredi passé quand Work est sorti de nulle part avant que je parte pour le travail.

Le médiocre premier single (parce que les trois précédents ont été exclus de l’album) d’ANTI était arrivé et, cette fois-ci, c’était la bonne. En après-midi, un bogue sur Tidal a fait en sorte que l’album en entier a été disponible pour quelques secondes avant d’être retiré rapidement. Pendant ses quelques secondes, d’innombrables fans de RiRi ont eu la chance de le télécharger en entier! Miséricorde!

ANTI a été leaké quelques heures plus tard, ce qui a forcé Rihanna et Tidal à devancer la sortie officielle au soir même, au lieu du vendredi planifié. Ce qui nous amène enfin à l’album!

On comprend maintenant pourquoi l’album s’appelle ANTI. C’est l’opposé de tout ce que Rihanna nous a donné auparavant. C’est un album ANTI-Rihanna.
 

Crédit : goddessrih/tumblr

RiRi n’a jamais été une artiste d’albums, c’était une artiste de singles. Un total de 13 de ses chansons a atteint la position numéro 1 aux palmarès (autant que Michael Jackson). Outre les singles, ses albums étaient composés de chansons semi-oubliables n’ayant rien en commun. 

ANTI est différent, en écoutant l’album on sent vraiment que c’est un tout, toutes les chansons fittent ensembles. Elles ont toutes plus ou moins la même vibe, mais il n’y a rien qui sort du lot comme étant un éventuel single destiné aux clubs. Il semblerait que Rihanna ait terminé ses collaborations avec Calvin Harris, qu’elle soit tannée de prêter sa voix à des hits qui ne veulent rien dire. 

ANTI est un album personnel, introspectif et il est avant tout une plateforme pour mettre en valeur son incroyable voix. Sur des chansons comme Love on the Brain, Higher et Close to You, Rihanna nous démontre ce que plusieurs aimaient prétendre qu’elle était incapable de faire : chanter. Sur ANTI, elle utilise sa voix comme jamais, chaque chanson nous révèle quelque chose de nouveau.
 

Crédit : bosayasayangenc/tumblr

Les paroles de ses chansons n’ont jamais été aussi directes et révélatrices. L’entendre chanter « It beats me black and blue, but it fucks me so good and I can’t get enough » à propos de Chris Brown sur Love on the Brain nous brise le cœur. Pauvre RiRi.

L’album ANTI est le reflet du son et du genre de musique auquel Rihanna s’intéresse. Elle a même osé enregistrer une reprise d’une de ses chansons préférées de l’année dernière, New Person, Same Old Mistakes du groupe australien Tame Impala. 

C’est le début d’une nouvelle ère pour la pop star de la Barbade. Je ne vais pas vous mentir en vous disant que je ne m’ennuierai pas de me péter une cheville aux sons du dernier banger de RiRi sur les planchers de danse de la métropole, mais si c’est ce qu’elle a envie de faire, je suis OK avec ça. Rihanna prend contrôle de sa carrière, à la Beyoncé, et c’est une bonne chose!

Dan Weiss du magazine SPIN décrit ANTI comme suit : « It’s the perfect soundtrack to eat that special someone’s ass to » donc on peut remettre notre copie de Let’s Talk About Love de Céline dans sa pochette. ANTI est ici pour rester. 

Que pensez-vous de l'album?