+ Playlists

La rupture : pourquoi c'est si difficile d'être seule?

Crédit photo : kittirat roekburi/Shutterstock
La rupture : pourquoi c'est si difficile d'être seule?
Mon chum et moi avons eu une période très difficile. Ça fait quelques années que nous sommes ensemble et nous avons vécu un questionnement dernièrement : est-ce que nous continuons ou nous arrêtons ça là? Nous sommes très honnêtes l’un envers l’autre. Nous nous sommes même dit que si nous nous laissions, nous allions faire ça ensemble et tranquillement #TellementAdulte. Plusieurs raisons font que j’étais terrorisée à l’idée de le laisser partir. Premièrement (et le plus important), le fait que je l’aime toujours et que j’avais peur de regretter mon choix. Deuxièmement, la solitude.

Je suis terrorisée à l’idée d’être seule. Parce qu’après le vidage de boîtes de mouchoirs, les séances de pleurs dans le métro et le stalkage excessif de son compte Facebook, il n’y aura personne. Oui, j’ai une forte personnalité. Oui, j’ai mon cercle social et, oui, je sais que je vais m’en remettre et que je ne mourrai pas sans lui. Mais plus personne ne viendra se blottir contre moi la nuit quand j’aurai des cauchemars et ne m’appellera pour se plaindre de sa job ou encore pour me demander ce que je veux manger pour souper. Plus personne ne viendra me porter mon café au lit le dimanche matin, me consoler quand je pleure trois fois semaine ou me dire que je suis belle chaque fois que je retire mon chandail avant de me mettre au lit. #EgoBoost

Il y a aussi le regard des autres. Pourquoi est-ce qu’on ressent toujours la pression d’être avec quelqu’un? Beaucoup de mes amies sont célibataires et elles ne sont plus capables de se faire demander pourquoi. « Tu es seule? Tu ne fréquentes personne? Ah, ne t’en fais pas, ça va venir! Tu vas trouver quelqu’un! » Et si cette personne est bien seule? Si elle est célibataire par choix? Si elle n'est plus capable d'en entendre parler? Je ne comprends pas pourquoi on met une si grande pression sur les gens pour les sortir de leur prison de solitude célibat. C’est comme si on s’envoyait mutuellement le message que nous ne pouvons pas être heureuses seules ou qu’on ne peut pas prendre soin de soi-même.

Est-ce que vous avez déjà eu peur d’être seul?