+ Playlists

Outfit of the fin de session : survivre grâce au mou

Crédit photo : Maude Bergeron, Marie-Hélène Racine et Alexandra Mayor
Outfit of the fin de session : survivre grâce au mou
Pour survivre au cataclysme de la fin de session, les étudiants, ces créatures étranges, adoptent certains réflexes de survie qui leur permettent de faire des réserves d'énergie tout en continuant d'affronter la civilisation. Pour survivre à la fin de session, les étudiants s'habillent en mou.

Lors de cette période difficile, il est primordial pour eux de concilier douceur et efficacité dans leur accoutrement, puisqu'il faut passer aisément de la classe à la sieste, des devoirs au travail, sans pour autant compromettre son capital de style. C'est Geneviève, mon amie et créature universitaire, qui a demandé à ce que les collaboratrices lui montrent leurs pelages de fin de session (ou de tout autre occasion qui nécessite du mou fonctionnel) en échange du sien :

Geneviève
Mon outfit d'étude, c'est le best. Sur mon crewneck, c'est écrit « Bitch, don't kill my vibe » et ça me fait toujours rire même si je sais que j'ai encore quinze pages de texte à rédiger pour mon travail de fin de session. Aussi, il est surdimensionné, chaud et confortable, alors je suis certaine de ne pas geler à la biblio. Ma minijupe est serrée, mais aussi très extensible, et elle garde tout bien en place. Pis les souliers de course, c'est un must, parce que je me fais encore croire qu'il fait assez chaud dehors pour ne pas mettre de bottes. 

Crédit : Geneviève Dubeau-Couturier

Véronique
Puisque mon emploi me demande d'être active physiquement et de répondre rapidement à des demandes de dernière minute en mode rush, j'ai besoin d'un outfit qui me permette de bouger aisément. Je n'ai pas nécessairement envie de passer la journée en vêtements de gym, ou encore d'abîmer ma belle robe COS. J'ai donc trouvé le compromis parfait avec des joggers. Un crewneck ou un chemisier surdimensionné si je veux un look plus habillé... eh voilà! 

Crédit : damevera/Instagram

Marie-Pier
Bas de laine + leggings + tunique + chemise en jean que ma mère portait quand elle avait 20 ans + foulard. C'est mon petit kit pour me pointer à l'école juste pour faire des devoirs et boire beaucoup trop de café. Avec ce look, je ne suis pas limitée par mes mouvements, ce qui me permet de m'asseoir les jambes croisées, les pieds sur la chaise, name it

Crédit : Marie-Pier Lemieux

Alexandra
Jeans boyfriend troués avec deux ans de vécu (confort extrême) + chemisier doux et ample (même pas besoin de bra; LE RÊVE). Agencé à une paire de baskets noirs pis un petit collier pour ajouter du cute.

Crédit : Alexandra Mayor

Mireille
Mon kit mou par excellence : des leggings Hyba et un gros chandail (celui-là est à moi, mais j'en prends souvent à mon chum) avec une toque, des grosses pantoufles et un café (oui, il fait clairement partie de mon outfit tellement j'en ai toujours un). Je n'ai aucun style, mais c'est très confortable. Que j'aille à l'université ou dans un café pour étudier, je sais que je vais être bien.

Crédit : Mireille Marchand-Martel

Maude
Mon kit « moustyle » préféré : leggings, long chandail en cotton ouaté lousse avec un immense chemisier à carreaux attaché à la taille, bas de laine et tuque. C'est ultraconfo, c'est mou, c'est parfait. Je m'habille de même tous les jours en variant les gros chandails, les chemisiers pis les bas, haha! Genre, toute ma garde-robe est constituée de linge de ce genre-là.

Crédit : Maude Bergeron

Marie-Hélène
Leggings noir + pull noir. Je suis en deuil de ma vie sociale.

Crédit : Marie-Hélène Racine

À quoi ressemblez-vous quand l'appel du mou se fait entendre?