+ Playlists

Économiser à l'épicerie en 4 astuces faciles

Crédit photo : Zivile& Arunas/Unsplash
Économiser à l'épicerie en 4 astuces faciles
Bien que je n’aie pas toujours été épargnante, je suis dotée du sens de l’économie depuis assez longtemps. En effet, quand j'étais enfant, j’ai pu observer ma mère user de mille et une astuces nous permettant de moins dépenser sans trop nous priver.
 
Maintenant que je suis adulte, je suis ben heureuse de ce privilège qui me permet de bien me débrouiller, malgré un mini budget. Je suis pas mal gourmande et c’est important pour moi d’être capable de bien manger à faible coût. C’est pourquoi la plupart de mes économies se situent au niveau de l’épicerie.

1. Éviter les produits commerciaux
C’est bien connu, il est moins coûteux et plus santé de se concocter soi-même ses collations. J’essaie donc de temps à autre de me faire des grosses batchs de barres tendres, galettes et autres aliments que je peux congeler. J’essaie toujours de cuisiner en grosse quantité et de congeler par la suite, c’est vraiment pratique pour les semaines où je cours après le temps. Ça évite aussi de perdre des aliments périssables et, en plus, ça prend moins de temps et de ressources au final.
 
2. Acheter en gros
Mon deuxième truc va de pair avec le premier. En achetant en gros, on peut cuisiner en gros aussi. Souvent, quand on pense au Costco ou autres magasins du genre, on imagine les familles qui repartent chargées de denrées pour une armée. Pourtant, certains aliments valent vraiment la peine d’être achetés en format plus imposant, et ce, même si on est seul.e. Pour ma part, j’aime m'y procurer de l’huile d’olive, du gruau, du quinoa et du sirop d’érable. Ces aliments sont souvent coûteux en petite quantité et ont une durée de conservation très intéressante. 

Crédit : Giphy

3. Feuilleter les circulaires… en ligne!
Je suis bien loin de la couponneuse, cependant je ne suis pas sans savoir qu’être à l’affût des spéciaux peut faire toute la différence sur une facture. Je consulte chaque semaine l’application Flipp. Grâce à cette application, je peux simplement rechercher l’aliment désiré et voir les spéciaux offerts dans différents commerces. Je sauve du temps et je ne suis pas tentée par des achats superflus. Puisque je me déplace en transports en commun, je ne peux pas vraiment courir les épiceries en quête de rabais, c'est pourquoi je privilégie les épiceries qui égalisent les prix. À noter que celles-ci acceptent la présentation des rabais via l’application, donc non, vous ne serez pas la personne avec mille circulaires qui gosse. On peut également profiter d’une aubaine avantageuse pour faire quelques réserves.
 
Crédit : Giphy

4. Manger végé
La viande est souvent plus onéreuse que les protéines végétales. Je sauve donc de l’argent, tout en faisant un choix plus éthique et écologique. WIN-WIN! Je consomme beaucoup de légumes et de fruits, ce qui peut être cher à la longue. Je fréquente les fruiteries à grande surface qui me permettent de repartir chargée de gros sacs pour une somme ridicule. Sami-Fruits, Fruiterie 440 et Bonanza sont de bonnes adresses. Le site SecondLife permet aussi de procurer des légumes moins beaux, locaux et bio à faible coût.

Si vous avez d’autres astuces, please partagez-nous votre savoir!