+ Playlists

Entrevue : Redéfinir l'Érotisme, une communauté à découvrir

Crédit photo : Redéfinir l'érotisme
Entrevue : Redéfinir l'Érotisme, une communauté à découvrir
Samedi 4 février avait lieu la sixième édition de Rédéfinir l’Érotisme. Le thème de cette soirée multidiciplaire et inclusive : « Mesdames, Messieurs & Everybody In Between », au cours de laquelle nous avons exploré la question du genre.

J’ai découvert Redéfinir l’Érotisme en mars 2016, à l’occasion d’un évènement de littérature érotique dans le Mile End. J’adore ce genre d’initiative qui allie art et sexualité, et j'avais donc beaucoup aimé mon expérience!
Crédit : Michel Bouchard/Facebook

Pour en savoir plus sur le mandat et les projets de Redéfinir l’Érotisme, j’ai posé quelques questions à Élyanne, membre de cette belle communauté (et ancienne collègue de sexo!).

Élyanne est étudiante à la majeure en sociologie et à la mineure en études interdisciplinaires sur la sexualité à Concordia. Elle s’intéresse notamment à la théorie queer, au travail du sexe, à la déviance sociale, à l’érotisme ainsi qu’au rapport existant entre le discours et la sexualité. Elle est également stagiaire au sein de Projet 10, un organisme visant le bien-être social, personnel, sexuel et mental des jeunes et adultes lesbiennes, gais, bisexuel.le.s, transgenres, transexuel.le.s, bispirituel.le.s, intesexes et en questionnement.
Crédit : Maude Bergeon/Les folies passagères
 
Redéfinir l'érostime, c’est quoi?
C’est une communauté féministe intersectionnelle, queer friendly et sex positive initiée en 2014. Notre objectif est de créer un espace sécuritaire et inclusif pour aborder des questions de sexualité et d'érotisme, où il est permis de se tromper, de découvrir et d’évoluer. Pour ce faire, on diffuse de l'erotica diversifiée et émergente, qui représente la diversité des désirs, des expériences et des besoins de ses membres. On cherche aussi à créer un lien entre les communautés queer franco et anglo de Montréal. Le but ultime est de déculpabiliser et de décomplexer les sexualités humaines par l’apprentissage par les pairs, où l’idée « par et pour » est fortement encouragée et mise de l’avant.

L’accent est mis sur une sexualité émancipatrice visant le plaisir et le bien-être plutôt que la reproduction. On organise notamment des soirées d’éducation populaire où s’allient témoignages et performances artistiques suivies de période de questions.
Crédit : Michel Bouchard/Facebook

Redéfinir l’Érotisme est un projet qui allie l’art, l’éducation et la politique en matière de sexualité. Aussi, la majorité des fonds perçus à la porte durant les soirées est remise à des organismes communautaires tels que STELLA ou ASTT(e)Q (Action Santé Trans et Travesti.es du Québec).

Finalement, Redéfinir l’Érotisme est un projet qui est appelé à évoluer organiquement, au fil de nos études, des rencontres et des apprentissages que nous ferons.

Pourquoi as-tu eu envie de t'impliquer?
Je me suis jointe à Vanille Salé.e, un des membres fondateurs du projet, parce que ça cadre en tout point avec une des grandes lignes directrices de ma vie : aider les gens à explorer et à libérer leur sexualité des tabous et limites prescrites par la société. [...] Et puis, je m'informe constamment sur les questions de genre et de sexualité que ce soit par mes lectures ou mes sorties culturelles.
Crédit : Alexandre Huard/Facebook

À quoi peut-on s’attendre pour la suite?
Pour l’instant, je peux dire que le thème de notre prochaine soirée sera la pornographie (date à venir).

À long terme, nous aimerions offrir différentes ressources telles que des titres de littérature érotique, des zines, des dépliants explicatifs, des lectures marquantes qui ont contribué au développement de la pensée des membres sur leur identité, des travaux universitaires sur des sujets reliés à l’érotisme, au genre, à la sexualité, etc.
De plus, lors des soirées, on souhaiterait éventuellement offrir des condoms, du lubrifiant, des digues dentaires, des gants et d’autres objets permettant de pratiquer une sexualité sécuritaire.

Vous êtes invité.e.s à suivre les projets de Redéfinir l’Érotisme ici.