+ Playlists

La Belle et la Bête : quand amour et différence se rencontrent au grand écran, ça donne du beau!

Crédit photo : beautyandthebeastmovienews/Instagram
La Belle et la Bête : quand amour et différence se rencontrent au grand écran, ça donne du beau!
Je me rappelle avoir quatre ou cinq ans et d'écouter La Belle et la Bête pour la première fois. Encore une histoire de princesse à faire rêver tout.e.s les jeunes (et même les grand.e.s).

La Belle et la Bête, dans mon lointain souvenir (parce que oui, je suis très très vieille) n’était pas exactement comme les autres contes. À mon avis, son histoire était plus touchante.
 
Crédit : Walt Disney Films Québec/YouTube

C'est l’histoire d’un prince qui, après avoir agi sans pitié avec une vieille dame (qui en vérité était une sorcière), reçoit un sort le transformant en une bête effrayante. Le sort le condamne lui, ainsi que tout le château, à vivre sous forme d'objets animés. Si la Bête ne réussit pas à aimer quelqu'un qui l'aime en retour avant que le dernier pétale de la rose magique tombe, le palais tout entier restera figé dans le temps à jamais.

Je suis vraiment en train de vous raconter l’histoire comme si vous ne la connaissiez pas, hein? Haha! Désolée!

Bref, le 17 mars dernier (soir de la sortie du film La Belle et la Bête live action) je suis me suis rappelé à quel point j'avais aimé ce magnifique conte, et je suis retombée en amour avec cette histoire si charmante et si belle dans tous les sens du terme.

Enfin un conte qui montre aux jeunes que la beauté intérieure est plus importante que la beauté extérieure.

Crédit : Autumnn91/Instagram


​J'ai adoré les décors enchanteurs. La majorité du film se déroule sous la neige, dans un décor hivernal, et c'est sublime.

J'ai aussi une mention spéciale pour le réalisme des scènes, particulièrement durant celles entre la Belle et la Bête. Ça n’a même pas de sens à quel point j’y croyais! Je capote à quel point la technologie d’aujourd’hui est évoluée. (C’est peut-être juste moi qui suis impressionnée à rien aussi, mais bon!)  

Crédit : entertainmentweekly/Instagram

Et que dire de la splendide Emma Watson dans le rôle principal? Wow. Le personnage de la Belle lui va à merveille, vraiment. Sans oublier la fameuse robe jaune!

Crédit : entertainmentweekly/Instagram

Et je ne veux encore rien vous spoiler, mais mon dieu que le prince (alias la Bête) est wow. Je pense que je suis en amour. #LolPasLol

Ce qui m’a fait le plus plaisir et sourire lors du film, c’est qu’ils ont intégré des personnages racisés et un personnage homosexuel à l’histoire et c’est T-E-L-L-E-M-E-N-T bien fait. Je capote! Le fou (pour ne pas le nommer, et surtout ne rien spoil) est tellement attachant. Son personnage est peut-être un peu caricaturé et un peu exagéré sur les bords, mais bon, l’effort est là et on le remarque.

Crédit : beautyandthebeast/Instagram

Les réalisateurs ont vraiment réussi à me faire retomber en enfance, mais cette fois, en allant aussi chercher mon côté adulte qui apprécie la diversité. Chapeau!

​Comme vous pouvez le constater, je n'ai absolument pas parlé de tous les points marquants du film, parce que je ne veux évidemment pas vous révéler trop de bouts, mais je vous recommande fortement d'aller le voir. Je pense que vous ne le regretterez pas!

​Bon film!