+ Playlists

Éloge aux blockbusters et aux romans légers : oui, ça fait du bien!

Crédit photo : Africa Studio/Shutterstock
Éloge aux blockbusters et aux romans légers : oui, ça fait du bien!
J’ai compris une chose importante après avoir passé une semaine de merde : il ne faut jamais minimiser le pouvoir des blockbusters! Parce que t’sais, tous les moyens sont bons pour se remonter le moral. Écouter Shameless, Friends ou Step Up en rafale comble entièrement mes soirées et le faire en mangeant du popcorn bien salé, eh bien, c’est le jackpot!

Il y a quelques années, je me sentais mal lorsque je regardais un film ou que je lisais un livre seulement pour le plaisir. Je trouvais que c’était un peu une perte de temps et je culpabilisais. Aujourd’hui, c’est tout le contraire! Aweye le chevalier servant, je t’attends! #JokePasJoke

Crédit : Giphy
 
J’ai décidé de faire taire ma petite voix intérieure qui me disait que je n’étais pas une bonne alliée à la cause féministe si je choisissais de lire un Harlequin ou d’écouter Fifty Shades of Grey. Je vous le dis, je suis tannée! J'arrête officiellement de me culpabiliser. Quand je corrige plus de 20 copies d’élèves en une soirée, écouter un documentaire super sérieux (bien que ô combien important) ne fait pas disparaître mon mal de tête ou ne me permet pas de décrocher. Au contraire, je deviens trop émotive. Les abdos d’un Don Juan à la télé m’aident beaucoup plus, même si c’est cliché. Pourquoi? Parce que ça joue son rôle premier : me D-I-V-E-R-T-I-R!  

S’octroyer une pause bien méritée et mettre son cerveau à off pour deux heures ne veut pas dire qu’on ne s’intéresse pas aux causes sociales. Ça veut juste dire qu’on est humain.e. Je sais que Christian Grey n’est pas un bon modèle et qu’il est hyper contrôlant. Est-ce que je recherche un chum comme ça? Seigneur, non! Est-ce que j’apprécie quand même les scènes torrides présentées dans le film? Oh yesss!

Crédit : Giphy

 
À mon avis, c’est important de trouver un équilibre. Des fois, je vais au cinéma pour visionner des films en arabe, russe, allemand ou espagnol (sous-titrés en anglais quand même, je ne suis pas encore une polyglotte d’expertise), qui abordent des sujets comme la guerre au Moyen-Orient, la condition des femmes en lien avec le trafic humain ou l’esclavage moderne. Pis des fois, je vais voir le dernier de Nicholas Sparks ou Magic Mike. Tous ces films m’apportent quelque chose : un élément de connaissance supplémentaire ou une soirée le fun entre amies. Les deux se valent. Les deux sont bénéfiques à ma vie.

Je réitère donc mon point. Nous ne sommes pas de moins bon.ne.s allié.e.s parce qu’on lit l’histoire d’une duchesse qui se fait sauver d’un mariage arrangé par le beau rebelle du village. C’est simplement un moyen de se relaxer sans chercher le message sous-jacent. Parce que choisir de se divertir le temps d’une soirée ne veut pas dire se fermer les yeux et de ne pas réagir devant toutes les formes de violence et les injustices, et comme on dit, des fois, il faut perdre une bataille pour mieux gagner la guerre.