+ Playlists

« First dates » : 3 histoires malaisantes

Crédit photo : tank.sinatra/Instagram
« First dates » : 3 histoires malaisantes

Dans la vie, il y a plusieurs choses qui me stressent : l’école, être en retard, oublier des trucs importants et… ALLER SUR UNE DATE. Je n’ai pas de difficulté à parler aux gens, à rencontrer de nouvelles personnes, mais lorsque c’est dans un contexte de séduction, je perds mes repères.

J’ai 21 ans, mon expérience dans le monde du dating est courte, mais ô combien remplie d’anecdotes douteuses. Je crois qu’il vaut la peine que je vous en partage quelques-unes, car, pour celles.eux pour qui les premières rencontres sont synonymes d’insomnie, ça peut être un petit baume. Vous n'êtes pas seul.e.s!
 
Aussi, je tiens à préciser que mes dates ne se sont pas toutes mal passées, et même que parfois, certaines d'entre elles (parmi les exemples suivants) m'ont menée à une deuxième rencontre qui elle, s'est mieux passée. J’en ai toutefois tiré quelques leçons comme : le ridicule ne tue pas, ça peut être stressant pour l’autre personne aussi, et qu’on ne doit pas se décourager bien sûr. 
 
1. Double-date, mais je n’étais pas au courant 
Rencontrer quelqu’un pour la première fois, c’est stressant pour tout le monde (ou presque), mais quand en plus le meilleur ami de ladite personne est aussi présent, ce n’est pas seulement stressant, c’est malaisant. Non seulement je ne savais pas quoi dire, mais j’avais l’impression d’être de trop et de devoir me prouver à deux personnes plutôt qu’une.
 


Crédit : Giphy 

2. Première date dans un club
Ce n’est pas un spoiler ici, aller prendre un verre pour une première rencontre, c’est une bonne idée, mais quand c'est dans un club, que la musique est tellement forte qu’on a de la difficulté à se comprendre, ça l'est moins. Au moins, tu peux juger des moves de danse de l’autre personne, mais c’est pas mal tout.


Crédit : Giphy

3. Quand l’autre personne parle beaucoup, mais beaucoup trop fort
C’est probablement la pire chose qui me soit arrivée, la personne avec qui je devais faire connaissance parlait très TRÈS fort et avait un langage plutôt très vulgaire. Pour être honnête, j’étais gênée. Nous étions dans un petit bar et probablement que tout le monde pouvait entendre ce qu’il disait. En plus, je me suis rendu compte en partant que mon bouton de pantalon était détaché depuis le début... #DoubleMalaise
 
Quelles sont vos pires anecdotes de dates?