+ Playlists

Le bonheur à la danoise : les 5 commandements du Hygge

Crédit photo : Sévrine Dumais
Le bonheur à la danoise : les 5 commandements du Hygge
La vie est frénétique, rapide. Entre le travail, les études, les obligations diverses et les courses, on s’étourdit rapidement. Collé.e.s à nos cellulaires, on regarde défiler la vie des autres en images et on s’essouffle facilement avec tout ce contenu. Et si on prenait le temps de retourner aux sources de temps en temps? Si on prenait le temps de prendre le temps et d’apprécier les petites choses? Plus facile à dire qu’à faire, peut-être? Pas pour les Danois. 

Les Danois vivent depuis longtemps la culture du hygge (qui se prononce apparemment « hou-ga ») et ils constituent le peuple le plus heureux de la planète! Coïncidence? Il semblerait que non. Dans ce pays froid qui est plongé dans l’obscurité pendant une très grande partie de l’année, les gens se raccrochent à des détails qui font toute la différence. Le hygge, c’est un art de vivre qui touche autant la décoration, la mode que la cuisine et les relations sociales. J’ai découvert cette culture en lisant Le Livre du Hygge – mieux vivre : la méthode danoise de Meik Wiking (FIRST Editions), président de l’Institut de recherche sur le bonheur de Copenhague. Je me suis tout de suite reconnue dans la recherche de chaleur et de confort de cette culture danoise. Et je parie que plusieurs d’entre vous s’y reconnaîtront aussi! 

Banquette Hygge
Crédit : Sévrine Dumais
 
Voici donc comment s’approprier l’art de vivre danois en 5 commandements (à partager!) :

1. Bougies tu allumeras
Au Danemark, on allume des bougies toujours, partout, tout le temps, même dans les écoles. Le feu des chandelles remplace, pendant les longs mois d’hiver, la lumière du soleil. Pourquoi ne pas faire de même ici lorsque le ciel est gris? (Pour une version plus écologique, on peut se tourner vers les bougies artificielles qui n’émettent pas la même chaleur, mais qui procurent un éclairage tamisé semblable.) Au-delà des bougies, le hygge suggère de créer des éclairages d’ambiance chaleureux et design dans la maison. Des lampes soigneusement choisies et placées minutieusement peuvent rapidement faire toute la différence. Exit les néons et les blancs froids!

2. Plusieurs couches tu porteras
La mode danoise tirée du hygge répond à trois mots d’ordre : simplicité, neutralité et confort. Des tons de noir, de blanc, de gris se superposent pour créer des tenues qui conviennent à toutes les températures. Le but : être confortable, intemporel.le et design. Les pulls amples faits de matières naturelles sont à prioriser, au même titre que les écharpes qui ajoutent une touche de chaleur aux différentes tenues. Côté coiffure, on y va aussi simple : le style « sorti.e du lit » et le chignon fait rapido ont la cote! Une mode simple, rapide et flatteuse.

3. Comfort food tu cuisineras
L’art de vivre du hygge touche aussi la cuisine. Imaginez le ragoût des fêtes de votre grand-mère ou le chocolat chaud de votre enfance et vous avez un menu typique! Manger hygge, c’est déguster des plats faits maison, réconfortants, goûteux et soutenants. Une autre bonne façon de braver le froid de l’hiver (et de notre actuel printemps!). Côté boisson, dès qu’elle est chaude, elle est hygge! Un bon thé en fin de journée, un vin chaud dehors, un café au lait, on y est! Personnellement, cela fait longtemps que j’ai adopté les boissons chaudes au quotidien et mon petit corps en est très reconnaissant!

4. Environnement douillet tu concocteras
Qui dit hygge dit aussi douillet. Par exemple, une banquette aménagée sur le bord de la fenêtre pour regarder dehors convient parfaitement. L’important, c’est d’avoir au moins un coin dans la maison où l’on est bien, où on se sent à l’abri de tout. Et qui dit environnement douillet, dit aussi place aux plantes en tous genres. Le hygge vise une communion avec la nature et repousse les préceptes de la consommation de masse. En plus, les plantes purifient l’air. Quoi de mieux pour se sentir bien chez soi?

5. Le social tu prioriseras
Enfin, le hygge est aussi un art de vivre ensemble, c’est-à-dire qu’il se veut une façon de prendre soin de soi, certes, mais aussi de ceux qu’on aime. Inviter des amis et la famille pour jouer à des jeux de société constitue l’idéal de cet art de (mieux) vivre. Pas sorcier ni coûteux, c’est une bonne façon de s’occuper de ceux qui nous entourent et de profiter du moment présent. Parce que c’est peut-être ça, au fond, le secret du bonheur danois : profiter de chaque instant.