+ Playlists

Quand le manque d'estime devient une perfide jalousie

Crédit photo : Julian Santa Ana/Unsplash
Quand le manque d'estime devient une perfide jalousie
J'ai souvent eu l'impression, cette stupide impression qui assomme et qui déstabilise. L'impression de n'être pas assez bonne, pas assez belle, jamais assez. Longtemps, j'ai eu ce perfide sentiment que les autres étaient mieux (les autres n'étaient pas n'importe qui, évidemment, ils étaient des gens que j'estime) et que jamais je ne pourrais leur arriver à la cheville.

Trop longtemps, j'ai eu cette horrible sensation que mon existence passait comme un voile transparent : invisible et inutile. J'ai souhaité ressembler aux autres, avoir ce qu'ils avaient, recevoir ce que le regard des autres leur offrait. Je ne me sentais pas mieux malgré mes innombrables prières envoyées à toutes déités. Ce sentiment que j'avais d'être une moins que rien prenait de l'expansion dans mon cœur et transformait ce que j'avais de bien en pleurs, puis en jalousie. J'avais cette impression de merde que tout ce que je touchais tombait en cascade, sans réussite. En vérité, le problème, ce n'était pas la réussite des autres, mais plutôt que je croyais que mon existence ne valait rien. Je ne m'estimais pas.

Je me trouvais tellement affreuse, à un tel point que ça me tuait par en dedans. Je voulais mourir lorsque je passais devant un miroir, quand prenait une photo de moi et qu'elle était publiée, et à chaque fois que je voyais les hommes observer mes amies avec intérêt et pas moi. Ces mêmes hommes qui étaient sympathiques avec moi simplement (je croyais) pour avoir mes si belles amies dans leurs bonnes grâces. Je me trouvais si stupide par rapport à tout le monde, surtout quand on me taquinait un peu bêtement. Puis un jour, j'ai commencé à me défendre, mais de la mauvaise façon, j'en conviens. J'essayais de rabaisser les autres, et ce, sans que je ne m'en rende vraiment compte. C'est parce que je me cachais derrière une fausse confiance un peu arrogante.

Le moment dans ma vie où tout ça a changé, c'est quand, enfin, j'ai réussi à me regarder dans le miroir et je me suis dit que j'étais belle, intelligente, et exactement ce qu'il fallait pour être extraordinaire. Ce processus a duré plusieurs années et fut un travail constant de ma part envers moi-même #FakeItUntilYouMakeIt. J'ai cessé de rabaisser les autres, d'essayer de me prouver meilleure que le reste de l'Univers, de jalouser mes amies. Mes relations sont devenues beaucoup plus saines.

Le jour où j'ai surmonté la vérité et que j'ai réussi à m'observer nue, j'ai jeté mon poing en l'air. J'avais enfin confiance en ma personne. J'étais face à face avec mes imperfections, mes défauts, ce que je trouvais si laid, et je trouvais tout cela extraordinairement sublime. J'étais enfin ce que je voulais être, moi-même dans toute ma splendeur. Je me trouvais belle et intelligente, et mon existence valait la peine. Je m'estimais, enfin.

Je venais d'avoir 20 ans lorsque ce changement s'est produit, et ça m'a sauvé la vie. Depuis ce tournant, ma vie est mille fois plus délicieuse à vivre et il y a tant de bonnes choses qui se sont produites. J'avais enfin réussi quelque chose, et je l'avais fait pour moi-même. Avec ma nouvelle façon de voir, ce n'était que le début de mes réussites.

Quel a été votre chemin vers l'estime de soi?