+ Playlists

5 choses à essayer lorsqu'on voyage seul.e

Crédit photo : Eric Bellemare
5 choses à essayer lorsqu'on voyage seul.e
Pour la première fois de ma vie, ce mois de juillet, je suis partie seule à la découverte d’une toute petite partie du magnifique continent européen. J’ai été immensément privilégiée d’avoir pu passer une partie de ce périple chez un ami en or, mais je ne suis aussi pas peu fière d’avoir aussi passé une partie de ce voyage en solo.
     
Bien que j’adore être en groupe ou en couple, je chéris mes moments en tête à tête avec la pas-trop-laide personne qui vit dans mon miroir. Moments qui me permettent de faire le vide, de me recentrer et d’apprendre à être bien avec moi-même. Il y a d’ailleurs plein d’avantages, à mon avis, à voyager en solitaire : pas de compromis à faire, pas de chicane à propos des activités quotidiennes, pas de compte à rendre… En plus, c’est tellement une belle occasion d’apprendre à se connaître et de repousser ses propres limites (toujours dans la prudence, bien sûr)!

Pour faire d’un voyage en solo une expérience des plus enrichissantes (tout en ayant l’occasion de socialiser un peu avec le genre humain), voici 5 trucs que j’ai personnellement essayés et beaucoup appréciés.

1. Faire des Free walking tours
Saviez-vous qu’il y a plusieurs petites entreprises qui organisent des tours guidés marchés de grandes villes, partout dans le monde? La beauté dans tout ça, c’est que ces tours sont gratuits, a.k.a basés sur le pourboire que les voyageur.euse.s veulent bien donner. Il suffit de googler « Free walking tour Barcelone », par exemple, pour trouver ce que vous cherchez. En plus d’offrir plein d’informations historiques super intéressantes, les guides sont bien placé.e.s pour faire d’excellentes recommandations restos, bars ou autres. Souliers confortables et bouteille d’eau non inclus, mais nécessaires, car les tours durent habituellement de deux à trois heures.  

2. S’offrir un bon souper dans un restaurant
J’ai, pour ma part, trouvé que les soirées étaient la partie parfois un peu poche d’être en solitaire. Je ne vais pas vous mentir, l’envie de sortir le soir tombe plutôt à plat quand on est seule. S’offrir un bon souper dans un restaurant dont on a envie peut donc être un bon remède aux nombreuses soirées-pyjama avec Netflix comme seule date. Amener un livre avec moi et simplement prendre mon temps m’a permis d’apprécier énormément ce temps de qualité avec moi-même (ça et l’apéro sur une terrasse juste avant!).  

3. Prendre un cours
Que ce soit un cours de cuisine, de poterie, ou de yoga, prendre un cours dans un autre pays peut s’avérer une expérience vraiment intéressante. Certaines activités permettent de rencontrer des personnes de nationalités diverses qui partagent toutes au moins un intérêt en commun, ce qui facilite la discussion et, parfois, les belles rencontres. Prendre un cours qui n’est pas uniquement offert aux touristes est, selon moi, une idée géniale pour entrer en contact avec des gens natifs de l’endroit visité.

4. Rester en auberge jeunesse
Aaaaah les auberges jeunesse et leurs dortoirs remplis de lits superposés et de voyageur.euse.s avides de découvertes! Ce n’est certes pas la façon la plus reposante de voyager (allô ronflements du gars dans le lit d’à côté et bruits des filles de retour d’une soirée trop alcoolisée…), mais il s’agit certainement de la plus économique. En plus, quoi de mieux que de dormir près de purs étrangers pour forger des amitiés instantanées? Certaines auberges offrent même des repas communs et.ou des activités, ce qui facilite encore davantage les interactions entre backpackeur.euse.s!  

5. Se rapprocher de la nature
Ça a certainement l’air drôle à dire, mais passer du temps seul.e dans la nature est une chance unique de se retrouver réellement sans les bruits urbains incessants et les pensées d’autrui parfois envahissantes. Une randonnée en forêt ou à la montagne peut être une belle occasion de non seulement admirer les richesses naturelles d’un pays, mais aussi de découvrir d’un tout autre œil ces précieux paysages. En effet, étant seul.e, notre attention ne peut faire autrement que d’être entièrement dirigée vers le moment présent, nous faisant ainsi apprécier chaque détail, aussi petit soit-il, de l’environnement merveilleux et inconnu qui nous entoure.

Pensez-vous voyager en solitaire? Qu’est-ce qui vous en empêche?