+ Playlists

Encore une fois, Occupation Double nous présente un casting homogène, blanc et stéréotypé

Crédit photo : odbali/Instagram
Encore une fois, Occupation Double nous présente un casting homogène, blanc et stéréotypé
Nous sommes au moment de l’année où la télévision reprend un peu de son souffle qu’elle a perdu durant la période estivale. Les intrigues de District 31, la dernière saison de Mémoires Vives et la tant attendue émission d'Occupation Double tournée à Bali font leur apparition sur nos écrans. Bien que je refuse d’écouter Les Kult, j’ai toujours un petit penchant pour les intrigues amoureuses et sociales dans les télé-réalités comme OD et feu Loft Story. Qu’est-ce que vous voulez, c’est mon p’tit plaisir coupable. 

Par contre, une fois de plus, j’ai eu une grande déception quant au casting. Je n’ai rien contre ces jolies femmes qui semblent toutes aussi spontanées et clo-clown les unes que les autres. Mon problème est dans le manque flagrant de diversité parmi ces dames. Vous me direz peut-être qu’il y a des blondes, des brunes, des rousses et des châtaines. Ceci n’est pas de la diversité, mes ami.e.s. Elles sont toutes bien blanches (même celle qui se dit métisse par ses origines italo-québecoises), elles ont toutes un corps qui correspond parfaitement aux standards de beauté de notre société (même celle qui juge qu’elle a des « rondeurs ») et ont sensiblement le même profil de prof de yoga qui ADORE la junkfood (sans offense, mais c’est ça pareil).
 
Crédit : Giphy

Encore une fois, notre télé québécoise a procédé à un casting avec des œillères. Pourtant, quand je regarde autour de moi, je ne connais pas que des femmes qui ressemblent à celles qu’on me rentre dans la gorge de force jour après jour dans les médias. Au Québec, je juge que nous avons la chance d’avoir une belle et grande richesse culturelle. Au risque de me répéter, je VEUX voir cette richesse transparaître dans les émissions que je consomme. 


Crédit : Giphy

J’aurais voulu voir une personne noire, une personne asiatique, une personne métisse, une personne indienne, une personne grosse, une personne provenant du Moyen-Orient, une personne autochtone, une personne qui représente 80 % de notre société actuelle. Le but est de trouver l’amour? Pourquoi ces personnes ne mériteraient-elles pas aussi de trouver ce même amour? Je VEUX de la diversité, je VEUX qu’on nous représente au petit écran. Ces personnes sont AUSSI magnifiques et méritent de faire partie de la culture populaire québécoise, et ce autant que la minorité qui nous représente actuellement.

D’ici là, je vais tenter de me trouver une série sur Netflix pour combler mon p’tit temps de tivi automnal en espérant qu’à force d’écrire là-dessus quelqu’un va s’ouvrir les yeux.