+ Playlists

Mon chum est musicien et c'est vraiment de la merde

Crédit photo : zachrie friesen/Unsplash
Mon chum est musicien et c'est vraiment de la merde
Dans l’imaginaire collectif, j’ai l’impression qu’avoir un chum musicien, c’est quelque chose de sexy et de vraiment nice. Je ne sais pas si j’ai trop consommé de séries américaines, mais c’est l’impression que j’ai. Pour en avoir eu quelques-uns, je trouve, personnellement, que c’est vraiment trop overraté et quand même de la merde.

Mon chum du Cégep, mon ex et mon chum actuel sont tous des musiciens. Disons que je m’y connais pas mal en la matière. À part avoir des consommations gratuites lors des shows, je trouve qu’il y a pas mal d’inconvénients. Je vous partage ici mon top 5 pour détruire, enfin, le genre d’idéalisation derrière cela.

1. Les spectacles sont pratiquement toujours le soir
Au début, j’accompagnais souvent mon copain dans ses spectacles. À la longue, je me suis tannée d’entendre toujours les mêmes chansons et il ne jouait pas toujours proche de chez nous. Maintenant, je n’y vais que très rarement.

Ça ne me dérange pas tellement d’être souvent seule les vendredis ou les samedis soirs, mais je suis vraiment peureuse. Je ne m’endors donc pas tant et aussi longtemps qu’il n’est pas revenu (souvent autour de 3 heures du matin) et ça scrape tout mon cycle de sommeil.

Crédit : Giphy

2. On ne peut pas travailler dans la même pièce
En couple, on ne peut pas vraiment prendre des moments où nous travaillons les deux sur nos projets personnels. J’ai beaucoup de travail à faire à la maison et mon copain ne peut pas composer ou répéter ses chansons pendant que je travaille parce que ça me déconcentre trop. C’est plate pour lui.

3. Tous les musiciens se connaissent (damn it!)
Je vous épargne toutes les rumeurs qui peuvent courir lorsque tous nos exs se connaissent de près ou de loin…

4. La nécessité d’avoir un deuxième emploi la majorité du temps (et donc passer peu de temps ensemble)
Je travaille de jour la semaine, mon copain a des spectacles le soir… Mais ce n’est pas assez. Il faut vraiment avoir les conditions idéales pour vivre de sa musique (et aussi un peu de chance et de timing). Malheureusement, ce n’est pas encore le cas de mon chum. Pour subvenir à ses besoins, il doit donc avoir, en plus de ses répétitions et de ses spectacles, un emploi de jour. Cela fait en sorte qu’il travaille énormément et qu’on passe, encore une fois, peu de temps de qualité ensemble.
Ça peut aussi arriver qu’on ait à couper dans les sorties faute de budget.

5. Je dois souvent répéter ce que je dis parce que mon chum entend mal
J’imagine que ce n’est pas le cas de tous les musicien.ne.s du monde et aussi beaucoup de la faute de mon copain, mais il me fait constamment répéter ce que je dis. Il joue fréquemment sans bouchons, il est donc normal que son ouïe baisse. C’est vraiment gossant.

Si j’avais écrit cet article il y a quelques années, il y aurait eu une raison supplémentaire. Avant, j’avais beaucoup de misogynie internalisée et le fait que des filles tournent autour de mon chum me mettait dans tous mes états. Je les détestais. Maintenant, ça ne me fait pratiquement plus rien (à moins que quelqu’un.e abuse, on s’entend).

Crédit : Giphy

J’ai beaucoup chialé, mais j’aime mon copain malgré tout cela et je ne le changerais pas pour autant. Je suis aussi une artiste et on peut partager ensemble plusieurs centres d’intérêt. Personne n’est parfait, hein!