+ Playlists

Lady Gaga au Centre Bell : un show plus grand que nature

Crédit photo : Marie-Eve Boisvert
Lady Gaga au Centre Bell : un show plus grand que nature
Vendredi soir se déroulait la prise deux du spectacle de l'iconique Lady Gaga au Centre Bell. Elle avait malheureusement dû annuler v'là deux mois pour raison de santé.

Évidemment, j’avais été déçue comme plusieurs, surtout que nous étions en ligne depuis plus de douze heures, mais Gaga étant une des rares qui chante sans faire de lip-sync, ça valait définitivement la peine qu’elle prenne une pause pour mieux revenir.

Mon ami et moi, nous nous sommes donc encore levés à 3 h du matin et nous avons pris la route pluvieuse de Gatineau à Montréal pour assister à son spectacle. Après avoir passé la journée à attendre, à jouer au Scrabble vraiment intensément et à corriger des examens d’élèves – fin d’étape oblige – nous étions fébriles (tout comme la dizaine d’admirateurs trop crinqués pour la vie qui se trouvaient devant nous). 

C'était la première fois que je voyais un de ses shows. J'ai été flabbergastée. Littéralement. Bonus : le 15 h d'attente nous avait permis d'être directement placés devant la scène. La gate et moi, on ne faisait qu'un! Woot Woot! Gaga est une bête de scène, c’est connu, mais ce qui m'a le plus marquée, ce sont ses courts discours qui entrecoupaient le spectacle. Gaga n'est pas juste une star, elle est une féministe et une humaine incroyable. Plusieurs fois, elle nous répétait à quel point nous devions nous faire confiance et prendre notre place dans cette société patriarcale et superficielle : « You need to be brave. Brave enough to stand up to all of this bullshit. » On peut d’ailleurs découvrir ces côtés d’elle dans son documentaire FIVE FOOT TWO et dans ce billet.

Plusieurs fois, son émotivité prenait le dessus et on ressentait à quel point elle était émue de tout l'amour qu'elle recevait. Bien que simple malgré les différents plateaux, le stage nous laissait amplement profiter de sa prestance et de ses nombreux costumes extravagants. Mélangeant les chansons les plus pop à celles de son nouvel album aux allures plus folk et country, le spectacle Joanne était digne d’elle : un pur divertissement. 

Crédit : montage par Marie-Eve Boisvert
 
Je n'ai plus de voix parce que j'ai trop chanté, je suis courbaturée. Mais OMG, j'ai vu Gagaaaaaa!