+ Playlists

Mais ça change quoi réellement, avoir 18 ans?

Crédit photo : Brooke Lart/Unsplash
Mais ça change quoi réellement, avoir 18 ans?
Dans un mois presque jour pour jour, j’aurai 18 ans.
 
18 ans.
 
Je capote un peu parce que je me demande si je suis prête.
 
Dans ma tête à moi, je suis loin d’être une adulte. Certes, j’ai toujours été plutôt mature pour mon âge, mais de là à faire le saut et à devenir une adulte… Je ne suis pas certaine d’en être rendue là.

Je trouve ça étrange d’attendre toute son enfance d’avoir 18 ans pour être libre, pour pouvoir enfin prendre ses décisions par soi-même, puis, quand le moment est enfin arrivé, on s’arrête et on se demande si on est prêt.e.s.
 
Quand tout le monde s’énerve avec le nombre 18 et ce grand passage de la vie, il y a une question existentielle qui passe en boucle dans ma tête.
 
Mais ça change quoi réellement, avoir 18 ans?
 
Un collège de travail plutôt rationnel m’a posé la question il y a quelques semaines. Qu’est-ce que je croyais que cela allait changer dans ma vie, d’avoir 18 ans? Honnêtement, je n’en sais trop rien. Je sais que ça ne changera pas ma vie, mais c’est quand même étrange de réaliser qu’au nom de la loi, je serai majeure. Ça remet en perspective une tonne de trucs.
 
Y’a évidemment toute la question de responsabilités qui vient avec le fait de devenir une adulte qui ralentit l’envie de le devenir. On se fait dire sans cesse de profiter de notre jeunesse parce que le pire est à venir. Que les responsabilités, les comptes à payer, le fait de travailler, c’est pas mal un passage obligé. Mais dites-moi, c'est vraiment si pire que ça? 

D’ici à peine un mois, je devrai aussi faire face à d’autres genres de responsabilités. J’obtiendrai le droit de vote. Le droit de prendre part à la société d’une façon encore plus significative. On a le droit de choisir qui aura de l’autorité sur nous et qui prendra les décisions à notre place. C’est ironique et amusant à la fois. J’aime bien ça.

Parlant de ça, prendre part de façon plus significative à la société, qu’est-ce que ça va réellement changer pour moi? Est-ce que ça va soudainement vouloir dire que les gens vont commencer à me prendre plus au sérieux? Que ce que j’aurai à dire aura plus de poids, plus de sens? Parce que c’est vrai qu’à 17 ans, je n’ai pas beaucoup vécu, mais là à 18 tenez-vous bien parce que j’ai des choses à dire pis des opinions sur beaucoup de sujets! Êtes-vous prêt.e.s à m’entendre?

Crédit : Giphy 
 
Dans cette tumultueuse aventure d'atteindre le cap des 18 ans, j'ai eu la chance de découvrir, il y a environ deux ans, le magnifique livre des jumelles Stratis. C’est à l’été 2016, paisible sur la plage en vacances, que j’ai l’ai dévoré d’une traite. J’y ai découvert plein d'articles sur l'art d'économiser, des astuces pour vivre en appart, pour apprendre à vivre en symbiose avec son corps, pis plein d'autres affaires vraiment nice. Veux, veux pas, je crois que j’ai grandi à travers cette lecture. Ça m'en a appris beaucoup, pis je sens que je suis plus outillée pour vivre une vie d’adulte (genre) épanouie. Merci les filles! 


Je me demande si je devrais être plus apeurée par ce qui m’attend. Vous allez probablement prendre la peine de me souligner que rien ne va changer, que, de toute façon, je reste encore chez mes parents, que je ne tombe pas dans un appartement du jour au lendemain, que je ne devrai pas me trouver un emploi à temps plein, forcée de payer mes comptes d’électricité. Et vous avez raison. C’est vrai, j’ai cette chance de pouvoir partir de chez mes parents quand j’en aurai les moyens et d’encore pouvoir me concentrer sur mes études. Je ne me sens pas démunie face à cette réalité d’avoir 18 ans, mais je me sens fébrile. J’aurai nécessairement à dealer avec une tonne de nouveaux trucs.

Dans cette prochaine année, j’apprendrai certainement beaucoup de nouvelles choses qui me seront utiles pour être plus autonome, moins dépendante de ces personnes qui ont bâti, pendant 18 ans, la personne que je suis devenue.
 
Je me sens fébrile face à ce changement dans ma vie, mais je me sens bien entourée, et je pense que c’est le plus important.
 
Eille, 18 ans! C’est pas rien han! Party

Crédit : Giphy