+ Playlists

Quoi faire quand on a le blues de l'automne (et de l'hiver)?

Crédit photo : Ethan Hoover/Unsplash
Quoi faire quand on a le blues de l'automne (et de l'hiver)?
La première neige est tombée! Tous les animaux s’adaptent au changement : les ours hibernent, les oiseaux s’envolent dans des pays chauds, les écureuils se bourrent la face pour survivre à l’hiver et de notre côté, nous devons nous battre pour fonctionner comme d’habitude, malgré tout.

Rares sont ceux qui ont le même luxe que ces animaux, c'est-à-dire prendre une pause durant l’hiver. Nous devons continuer à travailler et à nous lever le matin pour accomplir toutes les tâches de la journée en souffrant parfois d’un manque de lumière, de la température qui n’arrête pas de baisser et de la neige qui s’accumule. Il est normal de ressentir une baisse d’énergie et même de voir son moral défaillir. En plus, il n’est pas rare de constater chez la population une grande diminution de l’envie de participer à plein d’événements en raison de ces changements. Toutefois, il y a des solutions reconnues pour contrecarrer ce blues de l’hiver. Quelles sont-elles, svp!?
 
Continuer à bouger régulièrement

En plus d’améliorer votre santé et d’augmenter votre bien-être général, vous remarquerez des bénéfices immenses au niveau psychologique en bougeant régulièrement. Votre humeur s’améliorera, vous aurez une meilleure gestion du stress et votre niveau d’énergie pourra revenir très proche des saisons passées, malgré l’hiver!

Il ne faut pas oublier que le corps s’adapte aux saisons et qu’il est normal que vous ne puissiez peut-être pas donner le maximum comme cet été. Alors ne soyez pas trop dur.e.s envers vous-mêmes! Petit truc : vous remarquerez qu’il est très difficile de recommencer à bouger lorsque vous avez pris une longue pause. Nous pouvons observer chez les sédentaires un pattern qui se répète un peu partout. En étant fatigué.e.s, on ne bouge pas et ainsi, on ne bouge pas parce qu’on se sent fatigué.e.s. Ce cercle vicieux est difficile à casser, mais sachez qu’en commençant à bouger un peu, vous vous sentirez mieux et vous aurez tendance à faire de l'activité physique plus régulièrement! Le cercle vertueux peut alors remplacer l’ancien. Prenez des pauses au besoin, mais gardez la cadence!
 
Allez jouer dehors! 
Un excellent moyen de ne pas maugréer pendant le temps froid de l'année est de profiter (mieux supporter) la température à l’extérieur en faisant des activités physiques qui nous plaisent comme le ski, le patin, la glissade ou des marches d’air frais! D’autres études provenant de l’Université Duke aux États-Unis démontrent que les activités physiques de type endurance comme la nage, le vélo ou la course à pied aident à lutter contre le blues de l’hiver et même l’anxiété, si vous avez accès à des installations intérieures.
 
Se procurer une lampe de luminothérapie
Imitant un peu le soleil, cette lampe permet de se réveiller avec plus de facilité, d’être moins fatigué.e, d’améliorer l’humeur et bien plus! Soyez toutefois vigilant.e.s quant à la quantité utilisée et la qualité de la lampe.
 
Prendre un supplément de vitamine D
Dure à combler durant l’hiver, cette vitamine peut porter secours à bien des personnes. Le soleil est la première source importante et il en manque beaucoup durant l’hiver! Pour des recommandations, allez sur cette page.

Si toutefois vous sentez que ça pèse trop lourd, il serait peut-être judicieux d’aller consulter un.e professionnel.le de la santé. On va passer à travers!