+ Playlists

Un Noël nouveau pour ma famille éclatée

Crédit photo : Free-Photos/PixaBay
Un Noël nouveau pour ma famille éclatée
Pour ma famille, Noël a toujours été une fête extrêmement importante, et ce, spécialement pour mon père qui porte la famille au centre de ses valeurs. Puis, il y a un an, nous avons vécu un premier Noël sans mon grand-père, un Noël qui s’est voulu un peu moins lumineux que ceux qui l’ont précédé. Puis, un mois et demi suivant ce Noël-là, ma grand-mère est décédée. Il faut comprendre que mes grands-parents ont toujours été au centre de nos réunions familiales et que de les perdre les deux en un an, ce fut tout un choc. Par contre, les problèmes sont survenus lors de la succession, ce qui fait qu’aujourd’hui, mon père se retrouve avec une famille éclatée. Mon père qui chérit du plus profond de son cœur une unité familiale saine et soudée se retrouve à moins d’un mois de Noël, ne sachant pas s'il verra pas tous ses frères et leur famille.

Pour moi, ce sera un premier Noël sans aucuns grands-parents. Il faut comprendre que ces deux humains extraordinaires ont forgé une grande partie de mon amour pour le temps des Fêtes. Aussi, ce sera un Noël avec une saveur nouvelle, de l’amertume pour mes oncles qui ont fait subir un enfer émotionnel à mon père depuis les derniers six mois. Un Noël différent par l’absence de membres de ma famille qui ont toujours été présents à Noël.

Je vois ma mère en train de courir à gauche et à droite afin de préparer un souper de Noël qui se voudra heureux pour mon père, avec des plats traditionnels – qui répond au bonheur de mon père, tout en organisant un matin de Noël digne de mon enfance. Ma maman, qui a perdu ses parents avant l’âge de 32 ans, et pour qui mes grands-parents paternels étaient comme ses propres parents. Ma maman qui aussi vit son premier Noël sans sa belle-mère qu’elle adorait, ma maman qu’on oublie des fois parce qu’elle en fait tellement pour que nous oubliions nos propres peines. Alors je m’organise pour l’aider le plus que je peux pour le 25 décembre, afin de faire de ce nouveau Noël, un Noël heureux.

Je pense que ce sera un Noël heureux malgré tout, parce qu’il représente aussi une nouvelle étape dans ma famille : un premier Noël avec mon copain avec qui je planifie faire ma vie, un premier Noël avec ma belle-famille que nous avons invitée chez mes parents pour le souper du 25. Oui, ce sera un premier Noël avec ma famille éclatée, mais ce sera aussi un premier Noël pour notre nouvelle famille. Je suis donc fébrile, nerveuse, heureuse, et un peu triste en voyant ce Noël arriver, mais je sais que j’en sortirai satisfaite et remplie de beaux souvenirs qui me feront oublier les mauvais moments le temps d’un lait de poule et d’une visite du père Noël.