+ Playlists

Comment gaver tous ses sens pour le temps des Fêtes

Crédit photo : Jean-François CD
Comment gaver tous ses sens pour le temps des Fêtes
Quand Josiane m’a demandé si j’avais envie d’assister à un événement Clarins pour le temps des Fêtes, je n’ai pas pu refuser. En tant qu’ultime épicurienne, j’ai pris très au sérieux la mission qu’on m’avait confiée et j’en ai fait mon devoir d’absorber tout ce que cette expérience avait à m’offrir.
 
On nous a donc accueillis dans le mythique Café Ricardo, à Saint-Lambert, où l’on nous avait planifié une soirée à saveur hygge, cette philosophie danoise qui a pour but de s’imprégner du moment présent et du plaisir des sens pour maximiser son bien-être. Une ultime soirée où toutes les sensations se mélangeaient, s’inspiraient et se complétaient. Une soirée qui m’a rappelé à quel point il était important de vivre consciemment l’expérience de ses sens pour bien s’ancrer dans le moment présent.
 
La vue
Des vitrines alléchantes gâtaient déjà nos yeux avec la promesse de bouchées sucrées. Des comptoirs remplis des bouteilles de parfum parmi les plus prestigieuses, des classiques allant aux nouveautés les plus publicisées *wink wink Azzaro Wanted*. Le tout dans un décor enchanteur alliant modernité et éléments de la nature. 
Crédit : Alex Viens
S’il y a une chose qui m’obsédait bien étant enfant, c’était la beauté énigmatique d’une bouteille de parfum. Sa transparence invitante, la couleur douce de son liquide précieux, sa forme unique et particulière. Ce sont des objets d’une grande beauté.
 
Le toucher
Les mains curieuses, on a été invités à fabriquer notre propre couronne des Fêtes. J’ai pu bricoler une version moderne de ce vieux classique, cette fois en forme de triangle avec trois grands bâtons de cannelle. Une réécriture rafraîchissante et simple de cette décoration qui a traversé les années.
Crédit : Alex Viens
 
Des branches de sapin et d’eucalyptus, des fleurs de coton et des soupirs de bébé, sans oublier les formats miniatures des parfums les plus célèbres de MUGLER. Parce que tant qu’à être extra…
Crédit : Alex Viens
 
Les mains entortillées dans les ornements et le fil de fer, j’ai eu l’impression qu’une éternité s’était passée depuis que j’avais fait quelque chose de mes mains, comme ça. Bricoler pour le plaisir. En bonne compagnie. Parce que le toucher, c’est aussi se serrer, se donner des becs, connecter un peu. Transmettre sa chaleur, t’sais!
 
Ma couronne est désormais fièrement suspendue devant la fenêtre de mon salon.
 
Le goût
On retrouve dans le goûter un peu de tous les sens. Une expérience complète qui réitère mon amour pour la nourriture à chaque expérience. Les effluves gourmands, la présentation exquise, les textures originales, le goût, évidemment, comme une petite extase. Et ce moment où c’est tellement succulent qu’il faut absolument lâcher un « ayoye c’est donc ben bon! » bien senti.
Crédit : Alex Viens
 
La bouffe, c’est cet ultime plaisir rassembleur qui me donne hâte aux fêtes. Exit la gêne, et les jugements, et le malaise. Manger, c’est une expérience à la fois intime et commune, une gâterie ultime qui fait du bien au corps. Je suis exactement cette personne dans une soirée qui va parler de bouffe pendant qu’elle mange déjà. Je suis ce qu’on appelle une excellente invitée et mon enthousiasme s’est avéré contagieux, ce soir-là : regardez Jean-François CD célébrer la beauté de ces petits cupcakes!
Crédit : Alex Viens
 
L’ouïe
Au son des chansons de Noël, et des rires voisins, et des conversations ambiantes. Le son des verres qui trinquent et des voix qui s’exclament de manière complice « dans les yeeeeeuuux ». Dans un monde où l’on entend de moins en moins le son de nos voix, et où les conversations se déroulent souvent dans le silence des écrans, il est bon de s’entendre parler, de se laisser aller à chanter, avec plaisir, sans gêne.
 
Il est bon de s’écouter.
 
L’odorat
La mémoire olfactive est un sens puissant qui a le pouvoir de nous transporter dans le passé et de nous ancrer dans le présent. Souvent, aussi, quand j’investis dans un parfum, je me projette dans ce que j’aimerais dégager. Puisque c’est un investissement. Une bouteille de parfum nous accompagne longtemps, et ses notes particulières marqueront toutes nos vies cette personne qu’on a décidé d’être à un moment donné, pour les autres, pour nous.
Crédit : Alex Viens
 
J’ai eu un véritable coup de cœur pour la collection Les Exceptions de MUGLER. Les odeurs particulières, réminiscences de souvenirs lointains, anonymes. Des notes puissantes de cuir, de bois d'oud, de jardins sauvages. Ce sont des parfums que j’envisage dans mon futur de jeune femme en fleur.
Crédit : Alex Viens
 
L’odeur de la bouffe, l’odeur de la neige, l’odeur du froid, l’odeur du bois qui brûle doucement, l’odeur des cocktails brassés avec minutie… Ce sont des choses qui me transportent chaque année et qui marquent le temps qui passe, d’un Noël à l’autre, résonnant toujours avec le passé sans jamais y ressembler.
 
Je vous souhaite de gâter tous vos sens, pour les Fêtes. Sans gêne, sans retenue, sans jugement. En bonne et inspirante compagnie.