+ Playlists

Voici les 10 meilleures raisons pour écouter dès que possible la web-série Polyvalente

Crédit photo : Polyvalente
Voici les 10 meilleures raisons pour écouter dès que possible la web-série Polyvalente
Parfois, avec le travail et tout ce qui entoure ma nouvelle vie, je passe à côté de bien des affaires. C’est ce qui est arrivé avec la web-série Polyvalente. Elle était disponible depuis juin sur TV5.ca et j’en ai entendu parler que la semaine dernière. En fait, comme elle est maintenant sur Tou.tv, il y a eu des vidéos promotionnelles qui sont sorties sur Internet et c’est comme cela que j’en ai eu vent.

D’abord, perdue comme je peux l’être, j’ai pensé que c’était une comédie musicale qui sortirait au Théâtre Saint-Denis (???). Finalement, en cherchant sur Internet pour m’acheter des billets (lol) parce que j’étais tombée en amour avec l’univers, j’ai finalement compris que c’était une web-série, qu’elle était déjà en ligne et que même ma collègue Sandrine en avait déjà parlé ici en juin. J’ai aussi finalement catché que derrière la réalisation se trouvait le Sebou à Josiane! En tout cas, j’ai fait bien des liens dans ma tête. Bref, après avoir eu toutes ces réalisations, j’ai écouté d’un coup la web-série parce que c’est un format que j’adore.

Crédit : Giphy

Honnêtement, je n’ai jamais rien vu de tel fait au Québec. Parce que quand j’aime quelque chose, je l’aime pas à moitié, j’ai décidé de vous faire la liste des 10 raisons pourquoi c’est ultra génial comme web-série.

1. Voir Thomas de Ramdam en badboy
Ceux et celles de ma génération ont peut-être déjà eu un kick sur Thomas de Ramdam (probablement charmé.e par sa célèbre expression « automatique »). J’ai adoré le voir le rôle d’un badboy typique et classique à l’américaine avec coat de cuir inclus.
 
2. La langue de Snake
Le personnage de Thomas, Snake, a une langue de serpent. Je tripe.

Crédit : Polyvalente

3. La musique du générique et de la web-série en général
La musique n’aurait pas pu être mieux choisie. Elle va tellement de pair avec l’univers éclaté/cliché/américain. Je l’adore. Il ne faut pas oublier que c’est aussi, à la base, une comédie musicale. Moi qui n’aime pas vraiment ça généralement, j’ai vraiment adoré celle-ci. C’est tout simplement unique.

4. Les costumes
Je vous redirige vers l’article de Sandrine sur ce point parce qu’il y est consacré. En résumé, ils sont extra.

5. Klô Pelgag
Un des épisodes débute par Klô Pelgag au piano qui joue une de ses chansons. Qu’est-ce que tu veux de plus pour te convaincre!?

6. Le montage
Il y a des moments visuels complètement loufoques et éclatés et je ne m’attendais vraiment pas à ça. Ça ajoute vraiment une touche unique à la web-série.

Crédit : Polyvalente

7. Le langage
On retrouve un français typique de film américain cliché doublé avec des insultes digne de ce nom tel qu’andouille et face de slip. Du génie.

8. Jean Airoldi
Il y a mille apparitions de personnes connues du vedettariat québécois, dont une de Jean Airoldi.

9. Joël Legendre
Dans le même ordre d’idée que le point précédent, et en plus, j’adore son personnage tellement caractérisé.

Crédit : Polyvalente

10. Mon sentiment retrouvé de quand je découvrais la série Twin Peaks, même s’il y en a qui sont pas d’accord avec moi
Bon, la seule personne à qui j’en ai parlé, c’est mon copain qui ne comprenait pas le lien que mon cerveau faisait entre ses deux séries. Mais, pour ma part, ça se joue du côté des personnages ultras typés, des expressions faciales et des costumes. J’adore ça (je pense que vous l'avez compris, hein?).

En tout cas, vous ne devriez pas perdre de temps et vous lancez dès maintenant dans l’écoute de Polyvalente. Vous pouvez le faire ici et ici