+ Playlists

5 séries féministes à écouter pendant les vacances!

Crédit photo : Yanapi Senaud/Unsplash
5 séries féministes à écouter pendant les vacances!
Je suis une grande consommatrice de séries et j’adore presque tous les genres, sauf les séries d’horreur parce que je suis chicken pis que je trouve qu’on en vit bien assez chaque jour pour vouloir s'angoisser encore plus le soir venu. En même temps, as a woman, j’essaie de m’intéresser à des trucs qui me toucheront et qui ne me feront pas avoir de l’urticaire parce que les gars sont douches et les femmes mal représentées.

Donc, voici 5 séries qui valent la peine d'être d’écoutées, avec quelques trucs qui font que je les trouve intéressantes d’un point de vue féministe.
 
This Is Us
La première saison est dispo sur Netflix et vous allez voir qu'on devient hooked rapidement. J’ai sûrement pleuré à chacun des épisodes parce que je trouve que ça met en lumière plein d’affaires qui se passent dans la société. Sans vouloir gâcher un punch, disons que le premier épisode est crève-cœur. Mettant en vedette une personne en surpoids, quelques critiques ont été faites par rapport au regard de la protagoniste sur elle-même.

Big Littles Lies
Success-story qui a été réalisée par Jean-Marc Valéée et qui met en vedette Nicole Kidman et plein d’autres actrices dont la justesse du jeu est incroyable. La série de 7 épisodes qui a confirmé son deuxième volet parle de violence conjugale, de solidarité féminine et de perception. La photographie est magnifique ainsi que la trame sonore.

Alias Grace
Gratuit sur CBC, la série parle d’une histoire vraie qui s’est passée au Canada au 19e siècle. C’est l’histoire de Grace Marks, qui a été accusée d’un double meurtre, et l’histoire se passe selon sa perception des faits au moyen de retours en arrière. Grace Marks est définitivement une femme forte et la série de 6 épisodes le rend bien. Laima, notre rédactrice principale, dit que la performance de l’actrice est renversante. Donc, si elle le dit, c’est vrai.

The Handmaid's Tale
J’ai embarqué dans la vague en retard de tout le monde parce que j’avais trop peur des dix premières minutes de la série. Une fois dépassé ça, j’ai réalisé que tout le monde en parlait parce que le sujet était autant d’actualité qu’important. Dans un monde où l’on se fait toujours dire qu’on chiale sur tout et qu’on a assez gagné en termes de droit, je pense que la série permet de montrer que rien n’est acquis et tout est facilement à perdre.

Easy
Envie d’un peu de soft sexu avec un peu de plus de peau? Easy montre le vrai et tout. Chaque épisode n’a pas vraiment de rapport les uns avec les autres, mais il y a une trame tout de même qui permet de voir apparaître un personnage dans un autre épisode selon sa perspective. C’est genre un Skins pour adultes qui ne shame pas les femmes peu importe leur sexualité.