+ Playlists

Star Wars - Les derniers Jedi : Impressions du dernier épisode

Crédit photo : Pixabay/Pexels
Star Wars - Les derniers Jedi : Impressions du dernier épisode
J’ai commencé à vraiment aimer Star Wars avant la sortie du 7e épisode. Il y avait comme un regain d’intérêt pour cette série, ce qui m’a donné envie de revoir tous les épisodes précédents. Les épisodes 4-5-6 sont sortis avant que je sois née, alors je ne les avais jamais vraiment écoutés. Quant aux épisodes 1-2-3, ça ne m’intéressais pas du tout à l’époque. Donc, après les avoir tous vus, j’ai vraiment embarqué dans l’histoire. Sans être une fan finie, j’aime vraiment ça et que je capotais à l’idée de voir le 8e épisode.

Pour commencer, j’avais adoré le 7e épisode et Rogue One. Les deux étaient très bien faits, en plus d’apporter du contenu à l’histoire. Les personnages se tenaient et le scénario nous laissait avec l’espoir que, même si ce n’est plus comme avant, Star Wars peut vraiment revenir à l’avant-scène.

Le 8e épisode reprend exactement là où le 7e nous avait laissé.e.s, soit sur l’île où s’est réfugié Luke Skywalker, sur une planète perdue loin dans l’espace. Normalement, entre les épisodes, il se passe plus de temps. Dans ce cas-ci, les puristes seront peut-être irrités, mais ça ne dérange pas tant que ça. Dès le départ, l’action embarque rapidement. Genre bataille spatiale pis toute. Alors voici mes mauvais points et mes bons points.

Mauvais points :
Ce film est bourré de séquences qui ne servent qu’à faire du remplissage et qui n’apportent pratiquement rien à l’histoire globale. Par exemple, lorsque Finn et Rose partent sur une planète-casino pour trouver un expert en piratage informatique pour pirater le vaisseau mère de Snoke. Tout ça parce que la vice amirale n’était pas foutue de dire son plan depuis le début, ce qui mène à une mutinerie sans conséquence pour Poe Dameron. Franchement, ça laisse à désirer….

En plus de ça, j’ai trouvé qu’il y avait beaucoup d’incohérences. T'sais, tous les gens qui ont suivi un tant soit peu la série savent qu’un Stormtrooper, ça vise rarement dans le mile. Mais leur incompétence atteint des records dans ce nouvel épisode. Aussi, la capitaine Phasma (oui oui, c’est une femme, le Stormtrooper tout chromé) est censée être LA meilleure, alors sa mort est plus que décevante.

Également, le Premier Ordre utilise les dernières technologies, en plus d’avoir des vaisseaux hyper perfectionnés et redoutables. Or, les canons du vaisseau bombardier se font détruire en 3 secondes, par un simple Xwing piloté par Poe. Puis, le vaisseau au complet, un des joyaux du Premier Ordre, se fait détruite par un seul bombardier des Rebelles. On a presque l’impression que toute la technologie du Premier Ordre, c’est du carton.

Du côté de la rébellion, à trois reprises, leur mouvement est sur le point d’être décimé. Mais, alors que tout espoir est vain, ils sont sauvés in extremis. Je comprends que c’est une lutte ardue et qu’ils sont pratiquement seuls, mais j’ai trouvé ça un peu épuisant à la longue. Parlant d’incohérence, il y a aussi Leïa faisant usage de la Force pour une rare fois afin de ne pas mourir dans l’espace (SUPERMAN!)… Cette fois-là, ça m’a fait l’effet d’être pas mal tiré par les cheveux.

Aussi, Snoke qui se laisse transpercer bêtement par le sabre laser déposé à côté de lui… Au début, je trouvais cette scène vraiment cool, parce que ça exposait à quel point Kylo Ren est puissant. Sauf qu’après réflexion, j’ai pensé : Snoke est censé être super puissant. Et il se laisse berner aussi facilement par son apprenti? ...

Bons points :
Ben oui, il y en a tout de même. D’abord, la petite apparition de Yoda en marionnette était très bien. C’était comme un petit clin d’oeil aux vieux épisodes, avec son petit côté un peu taquin.

Aussi, j’aime bien Rey et Kylo Ren (suis-je la seule à le trouver hyper sexy?!?). Mais surtout, j’adore la relation développée entre eux. Elle n’est pas stéréotypée (genre ça ne tombe pas dans le piège de l’amour impossible), en plus d’être plus complexe que seulement de l’attirance. Et Rey est une femme forte, qui a des valeurs et qui s’y tient. Ça fait du bien!

Également, il y a quelques scènes épiques qui sont franchement cool, si on fait abstraction des incohérences. Comme le combat de Kylo Ren et de Rey contre les gardes prétoriens (ceux en rouge). Les deux se battent contre une troupe d’élite et ça paraît. Leur utilisation de leurs armes et le combat, visiblement stylisé, font de cette scène un spectacle. Mais mon coup de coeur reste le combat entre Kylo Ren et Luke Skywalker à la fin. Trop bon. Avec une petite touche d’humour, pour montrer à quel point Luke est capable de manipuler son ancien élève, au point où celui-ci ne se rend même pas compte de la supercherie. J’irais revoir le film juste pour cette scène.

En résumé, cet épisode est décevant. Au final, l’équipe de production aurait pu en saisir les parties importantes et les ajouter au 7e et au suivant. Malgré plusieurs scènes épiques typiques de Star Wars, c’est un épisode de comblement qui laisse sur sa faim.