+ Playlists

Assister à un échange de vêtements, le mode d'emploi

Crédit photo : tookapic/Pexels
Assister à un échange de vêtements, le mode d'emploi
Josiane m’a inspirée dans son ménage dernièrement et j’ai réalisé que j’avais beaucoup trop de vêtements, qui plus est, des vêtements que je ne porte plus. Il y a même plusieurs pièces qui ne me font plus. Alors que je cherchais une façon de m’en départir, j’ai découvert l’existence des événements de swap ou échange de vêtements. De ce que je constate, ces événements poussent comme des champignons à Montréal (et probablement ailleurs aussi).

Alors voilà, le concept est simple et diffère légèrement d’un.e organisateur.trice à l’autre : vous apportez des vêtements et repartez environ avec la même quantité de vêtements. Parfois, c’est « apporte un sac, remplis un sac », d’autres c’est le même nombre de morceaux. Parfois, il faut payer un léger supplément, environ 5 $, pour assister à l’événement, alors que d’autres sont gratuits.

Pour bien se préparer, choisissez des morceaux qui ne sont pas tachés ou troués. Si un petit trou est facile à recoudre, je vous conseille de le faire pour assurer une seconde vie à votre vêtement. (J’ai vu un de mes chandails laissé de côté à cause d’un mini trou alors que la fille le trouvait très beau!) N’apportez rien de trop usé, considérez que vous repartirez avec un morceau pratiquement neuf pour chaque morceau. Lavez vos vêtements avant de les apporter pour éviter à la prochaine personne de le faire. Par contre, personnellement je lave toujours les vêtements usagés non seulement par souci d’hygiène, mais parce que je ne me sens pas à l’aise dans des vêtements qui ne sentent pas mon savon.

Donc les vêtements sont reçus, classés, et ensuite, on donne le go pour que tous.tes fouillent dans les vêtements. C’est là qu’il faut être rapide et agile. Prenez tout ce qui vous plaît le moindrement, vous ferez le tri ensuite. Les racks se vident rapidement, par contre, les morceaux reviennent une fois que tous.tes ont fait le tri dans leurs trouvailles. Il faut donc refaire un, deux et trois tours pour s’assurer d’avoir tout vu.

Personnellement, j’en ai profité pour libérer des cintres. Je ne suis pas repartie avec autant de vêtements que j’en ai apportés. J’ai pris des morceaux un peu plus excentriques en me disant qu’au pire, je les retournerai dans le prochain échange s’ils ne conviennent pas.

Je trouve que c’est une belle alternative aux soirées entre ami.e.s où, souvent, personne n’a la même taille que nous (et qui sont parfois difficiles à organiser). Ça permet d’avoir de nouveaux items dans notre garde-robe et de faire plaisir à quelqu’un. Bref, profitez-en pour vous débarrasser de votre chandail qui a encore l’étiquette ou de ce manteau un peu trop court que vous avez acheté en soldes.

Pour trouver des événements, une simple recherche sur Facebook avec les mots clés « Échange de vêtements **votre ville** » ou « Clothes swap **votre ville**  » devrait vous aider à trouver les prochains.

On s’y croisera assurément, j’ai déjà préparé d’autres vêtements pour y retourner!