+ Playlists

Pourquoi je n'ai pas honte de dire que j'aime la Saint-Valentin

Crédit photo : Connor Wells/Unsplash
Pourquoi je n'ai pas honte de dire que j'aime la Saint-Valentin
Opinion impopulaire : j’aime la Saint-Valentin. J’ai toujours trouvé ça agréable, même lorsque je n’étais pas en couple. Plus jeune, c’était une journée spéciale où on s’habillait en rouge ou rose, on s’envoyait des petits messages entre ami.e.s pour se dire qu’on s'apprécie. T'sais, les petites cartes découpées en cœur « Tu es ma meilleure amie ». #Nostalgie

C’était aussi l’occasion de faire un repas un peu plus spécial en famille, un soir de semaine en plus. Plus tard, mes meilleur.e.s ami.e.s et moi nous nous retrouvions pour faire une sortie, manger ensemble ou juste chiller. Bref, tout ça pour dire que j’ai toujours célébré la Saint-Valentin de manière simple et vraiment dans un partage d’amour.

Sauf que j’ai (un peu) honte de dire que j’aime cette fête. Parce qu’on entend toujours que c’est superficiel, que ça nous force à dépenser, qu’on devrait se dire je t’aime tous les jours pis qu’on n’a pas besoin d’une journée pour ça.
Crédit : Laura Ockel/Unsplash

D’abord, pour ce qui est de la surconsommation, je crois que la pression qui est mise sur les cadeaux n’est vraiment pas aussi forte que lors des autres fêtes. J’ai l’impression que ça passe mieux de dire qu’on n'achète rien à la Saint-Valentin. Que les gens ont moins d’attentes. Comme c’est une fête d’une seule journée, je ne crois pas que c’est nécessaire de décorer toute la maison avec des cœurs en papier et des oursons « Je t’aime ». Il y a moyen de faire des choix responsables qui vous permettront de gâter vos proches sans ruiner la planète. Et qu’on se le dise, ce n’est vraiment pas nécessaire d’offrir un cadeau pour dire à quelqu’un qu’on l’aime, même si ça fait partie des 5 langages de l’amour.

Je ne comprends pas pourquoi on ressent toujours le besoin de préciser qu’il ne faut pas attendre à la Saint-Valentin pour se dire « Je t’aime ». Honnêtement, je ne connais PERSONNE qui fait ça. Me semble que c’est si agréable (et surtout vital) de se savoir apprécié.e. On ne peut pas être contre une fête qui célèbre l’amour. S’il y a des personnes qui attendent le 14 février comme un rappel mensuel de dire à leurs proches qu’elles les aiment, je me dis tant mieux. Pis y’a tu quelque chose de plus vrai que de partager notre affection? Je ne comprends pas pourquoi on se fait targuer de superficiel.le.s lorsqu’on avoue aimer cette fête.

Finalement, le 14 février, on est en plein cœur de l’hiver. Il fait froid, on est encabanné.e.s depuis novembre, l’humeur est pas toujours top, les journées se ressemblent, c’est monotone. Me semble qu’une petite journée festive dans ces deux mois-là, ce n’est pas exagéré

Profitons de cette belle fête en plein hiver pour dire, une fois de plus, à notre entourage qu'on les aime, et prenons le temps d'être ensemble. 

Qu’en pensez-vous? Aimez-vous la Saint-Valentin comme moi? Sentez-vous que vous pouvez le dire sans vous faire juger?