+ Playlists

Ça va brasser sur la Rive-Nord avec le Festival Santa Teresa

Crédit photo : Santa Teresa
Ça va brasser sur la Rive-Nord avec le Festival Santa Teresa
Quelle belle surprise j’ai eue hier lorsque, entre deux boîtes de mouchoirs, m’est apparue la programmation de la prochaine édition du Festival Santa Teresa! Non, je ne fais pas de fièvre, j’ai de bonnes raisons d’être excitée! J’en entends déjà dire « C’est-tu la nouvelle place hot au Mexique, Santâ Teresâ? », parce que ça ne leur dit strictement rien. Pas de panique, c'est comprenable, car l’évènement musical n’en est qu’à sa deuxième année.

C’est un agréable trois jours de musique dans le gros downtown de Ste-Thérèse, qui se déroulera du 18 au 20 mai. Ça vous sonnera peut-être quelques cloches si je vous dis que c’est à cause de ce festival que les gens ont essayé de vendre leur mère l’an passé pour aller voir City and Colour ou Patrick Watson dans une église. Pour avoir été une des chanceuses à pouvoir y assister, l’atmosphère y était quasi-surnaturelle.

Ça a si bien marché lors de la première édition, que cette année, il y aura encore plus de tout : d’artistes, de salles, d’expositions, de partys. En rafale, ma wishlist de tout ce qu’il faut aller voir pour une fin de semaine parfaite.

Milk & Bone et Oh Wonder
Est-ce que j’ai vraiment besoin d’expliquer pourquoi il FAUT que j’aille voir Milk & Bone? J’étais un peu passée à côté de l'immense raz-de-marée qu’elles avaient créé avec leur premier album. Cette fois, je n’ai pas manqué le bateau, et je suis sous le charme de leur petit nouveau Deception Bay.

Un peu dans la même veine, je veux vraiment allé découvrir Oh Wonder, un duo londonien qui sonne doux comme un chandail en velours, mais de couleur mauve électrique, parce qu’ils ne sont pas plates, oh que non!

Dead Obies et Loud
J’ai du rattrapage à faire côté rap. J’ai commencé à les écouter, presque en catimini, et ils font de la musique de qualité. Ça n’a jamais été mon genre de prédilection, mais tous ceux qui ont assisté à un concert de l’un ou de l’autre m’ont assuré que c’était tout un évènement.

Choses Sauvages et Mort Rose
Si j’étais un Mini-Wheat, mon côté sucré sonnerait comme Mort Rose. C’est un peu rétro, un peu kitsch et un tout petit peu éclaté, ce genre de musique. Choses Sauvages sont un peu moins rétro, mais ils combleront vos envies de synthétiseur et de musique rythmée!

Nick Murphy
Connu initialement sous le nom de Chet Faker, M. Murphy a repris son nom de baptême mais n’a rien perdu pour autant. C’est le même gars, mais avec plus d’expérience et de maîtrise de sa musique.

Les passes sont en vente à partir du 16 février, et il est même possible d’acheter son billet pour la navette en partance de Montréal dès maintenant.

Pour voir la programmation complète, c'est ici!

Alors, on se voit en même temps que le printemps, Ste-Thérèse!