+ Playlists

4 mythes tenaces qui menacent votre motivation de bouger

Crédit photo : Justyn Warner/Unsplash
4 mythes tenaces qui menacent votre motivation de bouger
Il n’est pas rare d’entendre des histoires bizarres à propos de l’activité physique. Peut-être que quelques-unes d’entre elles vous ont même marqué.e.s et vous ont peut-être empêché.e.s de bouger par peur qu’elles se concrétisent. Pourquoi ne pas mettre à nu toutes les idées préconçues et tenter d’y répondre logiquement? Vous serez peut-être agréablement surpris.es des découvertes! Il est important de déconstruire les mythes pour pouvoir bouger librement, dans le plaisir et sans peur

En voici quelques-uns :

Mythe no1 : On peut éliminer le gras à des endroits précis du corps en faisant des exercices ciblés 
Pour éviter un débalancement et des blessures, il est important de savoir que ce n’est pas possible de perdre du gras de façon localisée et que se concentrer sur quelques endroits risque de créer une mauvaise posture et des tensions supplémentaires. Le poids perdu proviendra de l’ensemble du corps et non d’une région en particulier. C’est pour ça qu’il est important de travailler tout le corps de façon équilibrée. Trouvez une activité physique qui vous plaît et amusez-vous! Tentez de combiner des exercices cardiovasculaires et des exercices musculaires pour que ce soit plus complet. Il n’y a pas que le gym! Soyez créatif.ve.s! 

Mythe no2 : On doit être mince pour être en santé 
Ce serait vraiment génial si tout le monde arrêtait de juger la forme physique de soi et des autres, mais d’ici là, je veux mettre quelque chose au clair, et j’insiste! Quelqu’un qui a un surplus de poids, qui bouge régulièrement et qui a une alimentation saine est beaucoup plus en santé qu’une personne mince qui est sédentaire, qui a une mauvaise alimentation et/ou qui fume.

Les apparences sont très très très souvent trompeuses et il ne faut pas se fier à vos formes pour déterminer l'état de votre santé. Peu importe les courbes que vous avez ou pas, si vous prenez soin de votre corps et de votre tête, c’est vous qui ressentirez le bien-être et vivrez les bénéfices. Votre forme physique n’a pas d’importance (même si la pression est grande) et il est bien plus souhaitable de commencer à l’aimer ou l’accepter puisque c’est la beauté de la diversité qui fait que le monde est si beau!

Mythe no3 : La musculation fait trop grossir les muscles
Il est vrai qu’en travaillant très fort, on peut augmenter la masse musculaire, et ce, pour n’importe qui!  Ce qui est bien dommage, c’est que les femmes ont souvent l’habitude de ne faire que du cardio par peur de prendre de la masse musculaire et d’avoir l’air trop musclées. Cependant, la musculation est un élément essentiel au maintien d’un poids sain et pour renforcer le corps.

Il est prouvé qu’en général, les femmes ne prennent pas le même volume musculaire que les hommes puisqu’elles n’ont pas les hormones nécessaires pour développer de grandes quantités de tissus musculaires, alors ne soyez pas gênées et utilisez vos muscles avec fierté! Vous vous sentirez fortes et capables d’accomplir tout ce que vous voulez!  P.-S. La musculation ne veut pas nécessairement dire gym ; il y a des milliers de façons de bouger votre corps. 

Mythe no4 : Plus on s’entraîne, plus on est en forme 
L’activité physique a de nombreux bénéfices et la liste est immense. Toutefois, c’est vrai uniquement quand la durée et l’intensité sont correctement utilisées. Quand on pousse notre corps au-delà de sa capacité et qu'on ne lui permet pas de bien récupérer et de reprendre des forces, on l’expose à un stress prolongé qui diminue l’efficacité du système immunitaire, ce qui peut augmenter les risques de développer plusieurs problèmes de santé. En plus d’être fatigué.e.s toute la journée, vous serez vraiment moins performant.e.s pour atteindre vos objectifs.

Dans un monde du fitness qui nous encourage à suivre des programmes intenses 6 jours semaine pendant 1 mois ou plus, il est important de s’informer auprès d'un.e kinésiologue pour savoir si c’est une méthode sécuritaire pour vous. Évitez les blessures fréquentes, l’augmentation du stress et de l’anxiété en étant attentif.ve.s à votre corps, qui est très souvent le plus grand sage.

Vive le body respect!