+ Playlists

Voici un exemple de foi en l'humanité

Crédit photo : riacale/VisualHunt
Voici un exemple de foi en l'humanité
C’est en lisant Le Devoir que j’ai entendu parler pour la première fois de la nouvelle plateforme de Québec solidaire, Mouvement. Mon amour pour la politique québécoise m’a rapidement amenée sur le site de la plateforme, question de comprendre un peu le phénomène.

Tout d’abord, j’ai été fabuleusement surprise par cette démocratisation du politique. Il faut dire que, généralement, notre liberté électorale se résume à se présenter aux bureaux de vote. Si on souhaite être bénévole pour un parti politique, les membres du parti nous supervisent, question qu’il y ait une relative uniformité dans le message du parti. Ce n’est pas que ce dernier fonctionnement soit moins bon, c’est plutôt qu’il rend le parti un peu moins humain.

Je m’explique : laisser une plus grande place aux initiatives personnelles de Monsieur et Madame Tout-le-monde permet une humanisation de la tâche électorale qui est, on le sait bien, de convaincre. Quand tous les membres du parti, même les bénévoles, radotent la même rengaine, on a un peu l’impression qu’on a affaire à une machine bien huilée : efficace sur certains aspects (très logiques) et un peu moins risquée du côté humain. Parce que oui, faire confiance à Monsieur et Madame Tout-le-monde, c’est avoir une très grande foi en l’humanité. C’est de croire (enfin, ceci est un avis personnel) que l’homme est capable, par-dessus tout, de savoir ce qui est bon pour lui.

Je salue donc cette initiative extraordinaire de Québec Solidaire : pas tellement en tant que parti politique, mais en tant qu’individus de la même espèce que moi. En tant qu’individus qui croient en l’humain.

Et ça, croire en l’humanité, c’est merveilleux, surtout en temps de crises : humaines, météorologiques, identitaires, idéologiques, adolescente, mondiale, de la trentaine, ou même de panique.

Ce n’est peut-être pas le parti dont on a besoin, vous seul.e connaissez vos opinions politiques, mais c’est certainement le genre de gestes dont on a besoin maintenant.

Merci!