+ Playlists

Austérité, mon nouveau mode de vie préf!

Crédit photo : Jeanne Menjoulet/VisualHunt
Austérité, mon nouveau mode de vie préf!
Je me suis (en long et en large) questionnée sur mes choix de vie pour cette année et j’ai décidé (autant par choix que par nécessité) d’y aller avec un peu plus d’austérité. J’ai donc resserré mon budget au maximum afin de diminuer ma consommation de plusieurs produits dispendieux qui ont leur pendant cheap!

Premier combat : mes lèvres
Il faut savoir que je suis fan de baumes à lèvres parce que j’ai tout le temps les lèvres gercées. Et puis, comme si ça ne suffisait pas, les baumes à lèvres « normaux » ne fonctionnent pas. Avène et La Roche-Posay étaient, jusqu’à récemment, les deux seuls produits qui apaisaient réellement mes lèvres.

Coût : 14 $ pour environ 4 g

Jusqu’à ce que j’achète de la Vaseline. Sans blague, j'en traîne partout dans des pots de pilules recyclés.

Coût :5,50 $ pour environ 375 g

En plus, ça donne un petit look glossy quand on le mélange avec un vieux rouge à lèvres!

Crédit : petitelauryll/Instagram

En plus, je l’utilise pour tamer mes sourcils quand ils sont indisciplinés.


Deuxième combat : le fond de teint/la BB crème
Même en achetant le produit le moins cher, les fonds de teint, les BB crèmes et les autres produits permettant d’embellir notre teint ne sont vraiment pas donnés.

Mon fond de teint préféré, Fit me de Maybelline, coûte 11 $ pour 30 mL.

Alors, pour économiser, je me fais une BB crème maison en mélangeant mon fond de teint avec une crème hydratante peu cher que j’aime beaucoup, en l’occurrence l’hydratant Cetaphil (parce que j’ai la peau ultra sensible, sinon y’a encore moins cher!).

Coût : 18 $ pour 500 mL.

Troisième combat : mes vêtements
Celleux qui me connaissent savent bien que j’ai ma carte VIP du Village des Valeurs. J’achète extrêmement rarement des vêtements neufs, exception faite des soldes de plus de 50 %.

Crédit : Giphy

D’ailleurs, je redécouvre régulièrement ma garde-robe, puisqu’en achetant différents morceaux usagés, on peut facilement créer de nouveaux looks inédits. 

Par exemple, un beau hoodie coûte au moins 60 $.
Dans les friperies ou les magasins de vêtements usagés, on peut facilement en trouver un à moins de 10 $!


Quatrième combat : les télécommunications
J’avais 10 Go inclus dans mon forfait cellulaire, Internet illimité, plusieurs chaînes à la télévision, Netflix, CraveTV, nommez-les je les avais! Mon budget loisir était carrément absorbé par mes télécommunications. 

Oubliez-moi au dimanche karaoké, je n’ai pas une cenne pour venir!
 
Crédit : Giphy

Coût : quelque 250 $ par mois.

J’ai diminué mes données sur mon cellulaire (textez-moi câline au lieu de messenger!) à 1 Go, le minimum pour faire quelques recherches en cas de besoin. J’ai éliminé la télé traditionnelle pour ne garder que Netflix, parce que je ne l’écoutais tout simplement pas et que je pouvais lire les nouvelles sur la Presse en ligne, au pire! J’ai aussi diminué mes données à la maison pour refléter ma réelle utilisation, ce qui a eu pour effet de diminuer mon prix.

Au final, avec toutes mes modifications, ça me coûte 100 $ par mois. Ça me permet de me gâter une fois par semaine, ce que je préfère à écouter la TV, entre nous autres!


Et puis, ce ne sont que quelques exemples de changements de ma consommation. Il y a vraiment plein de solutions économiques pour réduire ses dépenses tout en gardant (ou en améliorant) sa qualité de vie!