+ Playlists

​Le fameux problème des petites attentions

Crédit photo : Becca Tapert/Unsplash
​Le fameux problème des petites attentions
Dans un couple, il y a toujours des périodes de hauts et de bas, c’est bien connu. Il y a quelques semaines, j’ai traversé une petite période de turbulences avec mon copain, sur un sujet qui sème assez souvent la discorde chez nous : les attentions.
 
À ce qu’on dit, les femmes viennent de Venus, alors que les hommes viennent de Mars*, et dans ce cas-là, c’est exactement comme ça que je l’ai ressenti : une incompréhension totale des deux côtés et nous tenions chacun nos positions. Lui pense qu’il ne gagne pas encore assez bien sa vie pour me couvrir d’attentions, tandis que moi, je soutiens qu’il ne faut pas forcément dépenser toutes ses économies pour faire plaisir à l’autre. Visiblement, je n’ai pas été assez convaincante auprès de lui.
 
Je suis quand même un peu tannée de rentrer à la maison et de ne pas avoir un amoureux qui a pensé à me préparer à manger contrairement à moi qui le fait tous les soirs (j’aime cuisiner, oui, mais j’aime parfois me reposer aussi!), qui me demande comment s’est passé ma journée ou qui me tend simplement les bras pour un câlin après un jour difficile au travail.

Un soir, je suis rentrée un peu plus fatiguée et une dispute a éclaté. On a crié pas mal plus fort que d’habitude et je me suis rendu compte qu’on n’arrivait tout simplement pas à se mettre d’accord sur ce sujet-là. J’avoue que j’ai eu une période de remise en question après cette dispute. Je me suis demandée si j’en demandais trop ou si, au contraire, il m’apportait beaucoup d’attentions, mais que je ne les voyais plus? J’étais un peu perdue.
 
À têtes reposées, nous avons décidé d’aborder le sujet plus calmement avant que la situation n’empire. Et c’est là que nous avons finalement réussi à trouver un terrain d’entente. Pour lui, passer l’aspirateur ou faire la vaisselle sont des attentions (alors que non… ce sont juste tes tâches ménagères que chacun doit faire). De mon côté, je demande un peu plus de gestes d’affection au quotidien. À la suite de cette discussion, mon amoureux a compris ce que j’entendais par de petites attentions, et j’ai aussi compris son ressenti, soit que je ne remarquais pas toujours ses efforts au quotidien.
 
C’est là que j’ai réalisé l’importance de la communication dans un couple. Cela faisait plusieurs semaines, voire plusieurs mois, que j’étais un peu frustrée et dérangée par ce problème de « l’attention », et je me sens enfin libérée d’un poids. Depuis, j’ai même eu droit à un petit déjeuner préparé avec soin et d’un post-it sur ma boîte à lunch me souhaitant une bonne journée!


*La rédactrice fait référence à son propre vécu dans cette situation et il est tout à fait probable que la situation inverse survienne, ou encore qu'elle se produise au sein d'un couple qui ne soit pas hétéronormatif.