+ Playlists

Ton petit guide pour un jardin urbain

Crédit photo : Saptarshi Sudarshan Das/pexels
Ton petit guide pour un jardin urbain
J’habite Montréal, dans un petit 4 et demi et je n’ai qu’un balcon pour faire pousser des plantes. Il y a deux ans, j’avais fait pousser quelques légumes, et finalement, j'ai quitté le pays et transporté mon jardin chez ma sœur pour le reste de l’été. Cette année, j’ai décidé de faire différent et de partir de zéro. Ça m’a coûté environ 40 $ pour les semences et le matériel, et j’ai suffisamment de plants pour nourrir une famille de quatre. Comme quoi c’est plus avantageux que d’acheter les plants déjà prêts!

La plupart de mes plants ont germé assez rapidement et sans lampe ou matériel coûteux. En fait, il suffit d’une fenêtre avec un soleil plombant et une source de chauffage dessous. J’ai donc monté le chauffage à 25 degrés à cet endroit précis pour aider les semences à germer. Ce qu’il faut savoir, c’est que les graines ont besoin de chaleur pour germer, alors que les pousses ont besoin de lumière pour grandir. Il faut aussi s’assurer qu’aucune semence ne manque jamais d’eau. Je les arrose une à deux fois par jour.

Aussi, j’ai découvert des pastilles à semis et je les trouve formidables, car elles retiennent uniquement la quantité d’eau nécessaire. J’ai payé 2,50 $ pour 50 pastilles et ça en vaut le coût, définitivement!
Crédit : Lufa

Je commence à penser changer mes semences de contenants très bientôt. D’ailleurs, inutile de payer une fortune pour pots et jardinières ; j’ai posé de vieilles tablettes le long de ma rampe de balcon et je prends des sceaux de métal ou de grands bacs desquels je troue le dessous pour permettre une circulation. Pour celles et ceux qui auraient peu d’espace au sol, en plus des tablettes, vous pouvez faire pousser laitue et fines herbes dans un rangement à chaussures de tissu ou suspendre des contenants comme des 2 litres en plastique. Attention : vos plantes auront rapidement besoin d’espace pour faire leurs racines, n’optez pas pour des contenants trop petits. Des chaudières de mayonnaise ou de gros bacs de rangement pourraient même faire l’affaire. À condition, bien sûr, d’y faire des trous pour laisser l’eau s’écouler.

Si vous avez un budget, mais êtes en appartement, je vous conseille les pots de type Smartpots. Ce sont des pots en géotextile pliables et lavables. Ils permettent d’aérer la terre et empêchent la propagation des racines. Ils peuvent faire jusqu’à douze pieds de long et certains sont suspendus au mur ou aux rampes. Ces derniers sont sans ancrage, seul le poids les tient en place! C’est une option idéale si vous avez de l’espace, mais aucun accès à une terre. Vous pouvez même les laisser dehors à l’année si vous avez de l’espace, alors aucun besoin de vider la terre.

Crédit : Urbainculteurs

Si vous êtes à la recherche d'idées de semences, trouvez-en ici et ici. Vous pouvez aussi faire pousser du gingembre!

Êtes-vous prêt.e.s pour l'été? Il ne manque que la chaleur!