+ Playlists

Ma relation à distance avec l'interdit - Partie 2

Crédit photo : Jonas Zürcher/Unsplash
Ma relation à distance avec l'interdit - Partie 2
Sortir avec quelqu’un peut engendrer plusieurs surprises, bonnes comme mauvaises, alors encore plus lorsque cette personne se trouve dans une autre zone géographique. Internet, la téléphonie, etc. aident à contrer cette distance. Toutefois, lorsque ces outils ne sont pas utilisés à bon escient, ils peuvent être source de problèmes. Au détour d’une conversation Messenger où les deux individus oublient de raccrocher et que l’un poursuit une discussion « très intéressante » avec des potes, chez lui, l’autre en apprend un peu plus sur sa fréquentation.

C’est comme cela que je suis venue à la conclusion que ma relation à distance avec l’interdit s’est révélée être plutôt avec l’inconnu!
Crédit : Pixabay/SplitShire

Cet homme aux principes et valeurs à faire damner un saint, cet être qui « prenait de son temps si précieux » pour me raconter ce qu’il voulait bien de sa journée, a tiré sa révérence pour dévoiler un gamin narcissique, fourbe et mesquin. T’sais, le genre de mec qui veut vous faire croire que vous êtes une fille à problèmes, car vous l’avez cerné depuis le début tout en ayant la tête sur les épaules, ou encore qui vous fait la grosse morale parce que vous avez pensé à ses envies en lui proposant une relation libre, alors que c’est un grand infidèle.

Je disais, à l’époque, que je donnerais une chance à ce « semblant » de relation et que je laisserais de côté certains de mes critères (oui, j’ai une liste de critères pour Mister Right Man). Oops, je n’aurais pas dû! Mais fort heureusement, l’amour ne m’a pas rendue aveugle.

Le fait que je sois « intelligente » était à double tranchant pour lui. Son meilleur pote m’a révélé, un peu tardivement à mon goût, qu’il aime avoir à ses mains et aux vu et su de tous, une jolie femme qui en a dans le crâne. Toutefois, il n’hésite pas à décrédibiliser cette dernière aux yeux de gens inconnus au bataillon en la traitant de « folle amoureuse qui ne sait pas ce qu’elle veut et qui interprète tout ».

À dire vrai, je me complaisais à voir jusqu’où son jeu nous mènerait. Au bout de plus d’un an de relation, je n’ai jamais sauté le pas pour le présenter à mes parents, alors qu’avec mon actuel copain, il a fallu juste trois petits mois. J’étais dans la rédaction d’une thèse – dans ma tête, bien évidemment : les relations à distance, que faut-il pour qu’elles marchent? Aujourd’hui, c’est avec conviction que je peux dire que cela nécessite un bon équilibre des 3C que sont la complicité, la communication et la confiance.
 
L'amour peut prendre tellement de visages et le mien a failli prendre celui de la haine, j'ai donc préféré tourner la page et jeter le livre. Et même si ce chapitre de ma vie était basé totalement sur le mensonge, ce n’est pas pour autant que je cracherai sur les histoires à distance qui ne sont pas si mal que ça. Avec cette expérience, qui a plus été un mal pour un bien, j'ai appris à capitaliser ma patience en traînant plus avec mes amis ou en me consacrant à mes projets, à maintenir ma liberté, à faire abstraction de certaines imperfections morales et détails physiques, et surtout, à me respecter.

Et vous, avez-vous (eu) un amour inconnu?