+ Playlists

Le clip « Rouge à Lèvres » est sorti et il faut qu'on en parle!

Crédit photo : Mehdi Bahmad
Le clip « Rouge à Lèvres » est sorti et il faut qu'on en parle!
Mon ami Mehdi Bahmad est un jeune homme plein de talents. Depuis l’école secondaire que nous avons eue en commun, il a su m’épater en dessin, en sculpture, en danse, en théâtre, en photographie et n'a cessé d’ajouter de nouvelles cordes à son arc. Il s'est lancé officiellement dans la musique il y a plus d'un an lorsqu'il a découvert que ce nouveau médium lui permettait de pleinement s'exprimer.

Il a consacré cette dernière année à l’écriture, la composition, le chant, la réalisation et la direction artistique afin de mettre sur pieds son futur EP duquel découle son premier titre Rouge à Lèvres. Et j’en tombe en bas de ma chaise, encore une fois!
 
Source : Mehdi Bahmad/YouTube

Son premier vidéoclip est sorti cette semaine et je ne pourrais passer sous silence cette œuvre d’art qui est non seulement magnifique, mais aussi importante. Rouge à Lèvres est un symbole qui englobe certaines normes de beauté sexistes. En dissociant le rouge à lèvres de la femme pour ensuite l’appliquer à l’homme, sans qu’il n’y ait d’impact sur le désir existant entre ces deux sexes, Mehdi souhaite exprimer la futilité de ce produit qu’il juge ornemental. 
Crédit : Mehdi Bahmad

Il se questionne sur la proportion et le poids que certains choix ou accessoires peuvent avoir sur l’affirmation de notre genre, de notre identité. Pourquoi un homme ne pourrait porter de rouge à lèvres sans que cette décision l’étiquète? Pourquoi ce qui est « féminin » chez les hommes est toujours perçu comme une faiblesse? Pourquoi le « féminin » est perçu comme faiblesse? Pourquoi avoir des goûts qui sont hors des normes genrées devraient dévoiler quelque chose sur notre identité sexuelle? Voilà des questions d’actualité qui aident à déconstruire la masculinité toxique qui nous entoure. 

De plus, la vidéo est réalisée en reverse-motion, ce qui m’a fait travailler le cerveau un peu puisque je devais moi-même reconstruire l’histoire de cette soirée pour la comprendre. J’aime aussi la touche orientale qui rappelle les origines marocaines de mon ami. 

La sortie de ce vidéoclip m’incite à laisser pousser mon poil, porter des vêtements qui me sont défendus, changer ma couleur de choix et surtout d’attraper mon inconscient dans son élan lorsqu’il me chuchote « il est sûrement gai » quand je vois un homme avec du rouge à lèvres ou vernis à ongles. L’être humain est tellement plus complexe que ses associations primaires que la société nous vend! 

Je suis vraiment très fière de lui et j’espère sincèrement que vous écouterez cette délicieuse chanson qui vous fera voyager.