+ Playlists

Mon entraîneur a déclenché chez moi un trouble alimentaire

Crédit photo : Justyn Warner/Unsplash
Mon entraîneur a déclenché chez moi un trouble alimentaire
J’ai toujours été très active. Quand j’étais jeune, je me souviens que c’était par pur plaisir. Je ne pensais ni à mon poids ni à mon apparence, je jouais, tout simplement. Arrivée à l’adolescence, mon corps a changé et ma perception de l’activité physique également. Je ne le voyais plus comme un jeu, mais comme un moyen de contrôler mon poids.

Je savais que ma relation avec la nourriture avait également changé. Je l’utilisais désormais pour arriver à mes fins. Je ne réalisais pas que j’avais un trouble alimentaire, du moins, il ne semblait pas si  grave car on dirait que tout le monde faisait la même chose.

C’est devenu dix fois pire quand j’ai fait affaire à un entraîneur jeune adulte. Je l’ai écouté attentivement m’expliquer les meilleurs moyens de perdre du poids rapidement, les diètes à suivre ainsi que l’entraînement militaire à performer 7 jours par semaine. C’était pour moi, la voix de la raison. Ce fut le début d’un cauchemar auquel je ne m’attendais pas du tout.

Tout le monde a ses déclencheurs, pour moi, c’était d’écouter cet entraîneur. Je tiens à vous partager les signes d’alarme à vérifier attentivement lorsque vous en cherchez un pour que vous ne tombiez pas dans le même piège.

Il.elle vous dit qu’il n’existe qu’une façon de s’entraîner efficacement
Quelqu’un qui vous dit qu’il n’y a qu’une façon de s’entraîner pour atteindre vos objectifs a tort. Imposer un rythme général sur votre corps peut avoir des conséquences négatives sur la récupération, les blessures et votre santé mentale. Aucun corps n’est le même. Ce qui peut fonctionner pour quelqu’un ne veut pas dire que c’est bon pour tout le monde! Une activité physique peut passer de marcher dans la rue jusqu’à faire un marathon. Les possibilités sont innombrables! Faites ce qui vous plaît le plus!

Il.elle met l’accent sur le taux de graisse, le poids, ou autre calcul
S’il.elle vous incite à modifier votre poids et se concentre uniquement là-dessus, vous êtes à risque de subir les conséquences obsessives reliées à l’apparence et de tomber dans un possible trouble alimentaire. De plus, les dommages quant au développement d'une relation négative avec l’exercice augmentent considérablement. Tous les corps sont différents et beaux! Ne laissez personne vous convaincre du contraire sur le vôtre. Si vous ressentez que votre entraîneur n’apprécie pas ce que vous êtes, changez pour un.e qui saura travailler avec vous et qui émanera de la gratitude et du respect.

Il vous fait un plan alimentaire trop précis
Quelques entraîneur.e.s ont certaines bases en nutrition. Je ne vois pas de problème à partager quelques conseils nutritionnels, mais soyez bien vigilant.e lorsqu’il.elle vous fait un plan alimentaire bien précis pendant des semaines, voire des mois. Ce fut le plus grand déclencheur de mon côté. La restriction, les calculs des calories ou un régime à la mode créent une relation malsaine avec la nourriture et donc avec son corps. Je vous prie d’aller voir un.e nutritionniste certifié.e et de vous assurer qu’ils.elles respectent vos besoins.

Elle.Il utilise un langage abusif
« T’es ben faible, pousse plus fort, voyons! Faut faire fondre tout ce gras, souffre si tu veux des résultats, tu ne seras pas capable d’entrer dans ton bikini si tu continues comme ça … »  Il y a plusieurs façons subtiles et non subtiles d’utiliser le langage pour abuser d’un client. Si vous vous sentez incapable, amoindri.e et coupable, vous n’êtes pas entouré.e d’un.e professionnel.le qui sait vous motiver correctement. Choisissez quelqu’un qui saura vous motiver par des encouragements positifs et sincères.

Si vous souffrez d’un trouble alimentaire, je vous suggère fortement d’aller demander de l’aide. Il y a plusieurs organismes pour vous aider et c’est très souvent la clé pour s’en sortir.
anebquebec.com