+ Playlists

Permettez-moi d'être impatiente aujourd'hui au sujet de la grossophobie

Crédit photo : Manal Drissi/Facebook
Permettez-moi d'être impatiente aujourd'hui au sujet de la grossophobie
Permettez-moi d’être un peu impatiente là. Va falloir le répéter combien de fois : soulever le sujet de la grossophobie, afficher plus de corps gros, parler d’acceptation de différents types de corps, CE N’EST PAS FAIRE LA PROMOTION DE L’OBÉSITÉ. Oui, je crie. 


J’en parlais au printemps 2017 et je peux pas croire que je doive encore débattre sur ce sujet. Je me rappelle du débat dans les commentaires sur les réseaux sociaux suite à cet article et aujourd’hui, je vois d’autres Fat Babes devoir expliquer encore et encore que non, exposer le corps des gros.ses. n’encourage pas l’obésité.


Mon besoin de vous écrire encore, est arrivé hier pendant mon heure de dîner quand je naviguais sur mon fil Facebook et que j’ai lu le statut de Manal Drissi suite à la publication de son texte dans le Châtelaine :  « Grossophobie : je ne me tairai plus! »


« Grossophobie, un terme exagéré? Dites à une femme mince qu’elle est en train de devenir grosse et observez la peur dans ses yeux. Je vous garantis que ce n’est pas son taux de cholestérol, sa santé cardiovasculaire ou sa longévité qui l’inquiètent. » Extrait du texte publié dans Châtelaine.


Elle parlait du non-sens d’un commentaire récurrent qu’elle se fait souvent servir suite à ses prises de position sur la grossophobie. Je pense que chaque personne qui défend la cause de la grossophobie et qui promeut l’acceptation de la diversité et surtout le droit de parole des personnes en surpoids s’est déjà fait faire ce commentaire de...marde, disons-le. 


« Ouin, mais tu fais la promotion de l’obésité.»


Manal que de répondre :


Il n'y a aucun avantage à être gros.se.s, alors en quoi il serait avantageux pour qui que ce soit d'en faire la promotion? Il va falloir en revenir de cette réplique incohérente. 

Je ne le répéterai jamais assez, avoir été exposée à des gros corps m’a franchement aidée à aller mieux mentalement et à avoir plus confiance en moi. J’ai commencé à prendre soin de moi et me porter beaucoup plus d’amour quand j’ai vu des femmes qui me ressemblaient, enfin affichées dans les médias. Est-ce que ça m’a fait devenir plus grosse? Absolument pas. Est-ce que ça fait devenir plus gros les gens autour de moi? Que nenni. Montrer des gens de différentes couleurs, change-t-il notre complexion de peau? Ben non. Ça aide juste les gens à enfin pouvoir s’identifier, parce que trop longtemps, des images de blanc.he.s privilégié.e.s étaient presque exclusivement la norme dans les médias. Parler de grossophobie et afficher plus de corps en surpoids, ça n’encourage personne à devenir plus gros. C’est ridicule comme prémisse, gang.  

C’est clairement un sujet chaud de l’heure et va falloir ouvrir le dialogue une bonne fois pour toutes ‘un moment donné et je pense que c’est le temps. Avec les débats sur le film de Netflix Insatiable, je réalise aussi que nous sommes de plus en plus à ne plus tolérer des discours grossophobe ou qui font la promotion des diètes et du fat-shaming. L'obésité n'est pas quelque chose à promouvoir de quelque façon que ce soit, ce n'est pas un objet de marketing; la grossophobie au contraire est une problématique de société. 

Vous pouvez compter sur moi pour lever le poing encore et encore, tant qu’il le faudra. Tant qu’il y aura des discours qui diminuent des gens qui sont désavantagés à bien des niveaux dans la société (pas juste les gros.se!).

Pour reprendre Manal Drissi et son savoureux sarcasme :

« Tu tripes sur les paradoxes? Si tu dis que t’es en santé, on en doute parce que t’es grosse. Si tu dis que t’es malade, on en doute parce que t’es grosse. Un peu d’ironie avec ça? Des gens aux habitudes de vie DE MARDE vont se sentir l’autorité de te donner des conseils sur la seule base de leur poids moindre.

Tu aimes jouer à Taboo mais tu manques de temps pour les jeux de société? Essaie de parler de grossophobie sans jamais dire quelque chose de positif à ton sujet parce que ça équivaut à faire LA PROMOTION DE L’OBÉSITÉ. »

Voyons donc, vous rendez-vous compte que ça n’a aucun sens?