+ Playlists

L'angoisse d'avoir 20 ans

Crédit photo : artembali/Unsplash
L'angoisse d'avoir 20 ans
Encore hier j’étais une petite fille bien insouciante, dont la seule préoccupation était de trouver la tenue parfaite pour ma poupée. Aujourd’hui, le décompte est lancé, mes 20 ans approchent et je suis complètement paumée. 

Je ne saurais expliquer le pourquoi du comment, mais quand on approche de la vingtaine, une certaine peur s’installe en nous. On se pose un tas de questions et on vit des crises existentielles plus d'une fois par jour, et cela tout en essayant du mieux qu’on peut de gérer notre vie. Je dois dire que ce n'est pas toujours facile! 

Je sors à peine de l’adolescence que je dois maintenant savoir gérer un budget, faire mes impôts, payer mes comptes, entretenir mon appartement, aller à l’école à temps plein, travailler à temps partiel, maintenir une vie sociale qui a du sens et trouver le temps de dormir au moins 8 heures par nuit. Juste à l’écrire, je suis épuisée. 

Ensuite, la famille... On les aime notre monde, mais maudit qu'il sont rushants quand ils veulent. « Tu étudies quoi? Tu penses faire quoi dans la vie avec ça? Vas-tu être bien payée? As-tu quelqu’un dans ta vie? Pensez-vous vous marier? Des enfants veux-tu en avoir? » Non, mais STOP! On peut-tu respirer par le nez deux minutes? Je pense sérieusement à m’ouvrir une adresse e-mail seulement pour la foire aux questions quotidiennes. 

C’est dommage parce que quand on ne connaît pas la réponse à leurs questions, ou que ce n’est pas la réponse attendue, cela les inquiète et par la suite, sans le vouloir, ils nous transmettent leurs inquiétudes. C’est à ce moment que l’angoisse commence : « est-ce que j’ai pris la bonne décision? Est-ce que je passe à côté de quelque chose? Est-ce que cette personne est faite pour moi? Pourquoi je ne ressens pas le besoin d’avoir un enfant? Est-ce que je peux faire mieux? Est-ce que je peux être une meilleure personne? »… Après on se demande pourquoi je fais de l’insomnie. 

Je vais vous dire une affaire. Avoir 20 ans, c’est se chercher, essayer, se tromper et recommencer. Rien n'est définitif, on peut changer autant de fois qu’on veut. L’amour? Il ne faut pas forcer les choses, un jour, je vais être à la bonne place au bon moment pis ça va arriver. On verra bien ce qui va se passer après. Un vrai travail? J’ai tout le temps du monde d’en avoir un, et même si je ne gagne pas des millions je serai quand même heureuse parce que je vais aimer ce que j'ai choisi de faire. Pour l’instant, j’ai juste envie de découvrir le monde, armée de mon sac à dos, rester à l’école le plus longtemps possible pour me remplir le cerveau de plein de belles choses, danser toute la nuit sur mes chansons préférées et rêver au prince charmant même si je sais qu’il n'existe pas. Pour le reste, « on traversera le pont quand on sera rendu à la rivière ». 

Personne n'est parfait et encore moins à 20 ans. On ne peut pas tout réussir du premier coup ni avoir toutes les réponses à nos questions. Il va y avoir des beaux moments et d’autres moins beaux, l’important c’est d'avancer même si on ne sait pas où l’on va parce qu'au moins, on va quelque part et quelque chose nous attend. 

Sur ce, n’essayez pas de me trouver, je suis partie à ma recherche...