+ Playlists

Jusqu'au 15 août, ouvrez-vous aux cultures autochtones internationales (en plein coeur de Montréal)

Crédit photo : Ioskeha Et Tawiscara : Le Grand Jeu De La Création/Facebook
Jusqu'au 15 août, ouvrez-vous aux cultures autochtones internationales (en plein coeur de Montréal)
Je passe mon été, jusqu'à présent, au sein de festivals : c'est là où je me sens le plus à ma place. Aujourd'hui on est presque à la mi-août et après avoir fait le plein de musique et le vide de tracas quotidiens, j’ai pas nécessairement envie de retomber dans ma routine. Mais, les ami.e.s, si vous êtes comme moi, on se rassure. La saison des festivals n'est PAS terminée. 

Peut-être avez vous déjà remarqué le début des festivités du Festival Présence autochtone, qui a débuté le 7 août. Mais n’ayez crainte, il n’est pas trop tard pour s'immerger dans la culture autochtone avec, entre autres, des films, de la musique, de vélos-projecteurs gratuits du projet Vélo Paradiso du Wapikoni, et ce tous les soirs sur la Place des Festivals jusqu'au 15 août.

En effet, Wapikoni mobile présente en collaboration avec Musique nomade, cinq événements à ne pas manquer dans cette 28e édition du Festival : le premier a pour but la création de ponts entre autochtones et allochtones, le deuxième, celui de promouvoir la continuation des musiques traditionnelles, en plus de créer une plus grande place pour les artistes autochtones émergent.e.s. Bref, ces deux organismes contribuent à rendre notre monde un peu meilleur par l’entremise de l’art et de l’information.  

Un bref apperçu des festivités :

Samedi le 11 août à 21h30 - Place des Festivals
Un spectacle de musique aux accents hip-hop, électro, le meilleur de la musique autochtone indie. Si ça vous tente de découvrir de nouveaux artistes et de passer une soirée à la fois tripante et culturelle.

Mardi le 14 août à 20h30 - Cinéma de Sève
Il y aura vingt courts-métrages du Wapikoni programmés, dont 14 lors de la Projection spéciale Wapikoni. Nous aurons droit à une entièreté de premières montréalaises.

Mercredi le 15 août à 16h - ESPACE CULTUREL ASHUKAN et Grande Bibliothèque
  • Aura lieu le panel Quel cinéma autochtone ?, autour de cette interrogation discuteront trois générations de femmes.
  • ​On poursuivra avec le film de clôture du festival, un moyen-métrage choral du RICAA s’intitulant Le cercle des nations 2 : Les femmes, dans lequel on questionnera la thématique des femmes d’ici et d’ailleurs, dans une perspective contemporaine entourant des questions d’identité, de territoire, de féminité.
  • Et plus encore! 
Vous pouvez consulter le site Web pour plus d'informations.