+ Playlists

8 films à ne surtout pas manquer au Festival de cinéma de la ville de Québec

Crédit photo : Bande-annonce YouTube du film La Disparition des Lucioles
8 films à ne surtout pas manquer au Festival de cinéma de la ville de Québec
Si vous avez une fin de semaine de lousse dans les prochains temps, pourquoi ne pas faire comme @grandmeregrunge et vous gâter d’un roadtrip à Québec? C’est encore mieux si ça tombe entre les 13 et 22 septembre prochains, car le Festival de Cinéma de la Ville de Québec vient d’annoncer sa programmation et ÇA PROMET.

Voici ma version de la programmation du FCVQ, parmi laquelle j'ai souligné les films que j’ai très très hâte de visionner (et hum-hum, par grand hasard, mes choix ont en majorité des protagonistes féminins).
 
La disparition des lucioles - Dès que j’ai vu l’annonce pour la première fois, j’ai eu comme un coup de foudre envers ce drame léger, dans lequel Karelle Tremblay tient le rôle vedette. J'ai envie de croire qu'on a trouvé notre équivalent des 1981-87-91, de Trogi, version féminine, mais ça reste à vérifier. C’est d'habitude assez difficile de se trouver des places pour le film d’ouverture, mais n’ayez crainte, tous auront la chance de le voir très bientôt, et ce, partout au Québec.
 

Virus Tropical - Un film d’animation de la Colombie aux tons grinçants, Virus Tropical semble tergiverser entre les premières expériences et une situation politique difficile, rendant unique la perspective du cheminement d’une adolescente.  

Crédit : Bande-annonce Lovebirds / Vimeo 
 
L’amour à la plage - Un documentaire qui traite de snowbirds qui ont migré vers la Floride pour se chauffer les fesses et, pourquoi pas, pour trouver l’amour. Doux et amer, ce documentaire a l’air cute au boute. Il me rappelle drôlement le docu Snowbirds présenté au FCVQ l’an dernier. #LesVraisSavent
 
Crédit : element5digital / Unsplash 
 
Une colonie - Mylia vit une transition lorsqu’elle quitte la campagne pour l’école secondaire, où elle rencontre un nouvel ami, Jimmy, un marginal d’origine autochtone. Loin de vouloir enlever des creds à la réalisatrice Geneviève Dulude-De Celles que je ne connais pas encore, mais je devine, en voyant le réalisateur Stéphane Lafleur attitré au poste de monteur, qu'Une colonie sera empreint d'une lenteur et d’une honnêteté déconcertantes.   
 
Crédit : Bande-annonce de Carmen y Lola / YouTube

Carmen y Lola - Première réalisatrice espagnole à être sélectionnée pour la Quinzaine des Réalisateurs du Festival de Cannes, Arantxa Echevarría offre une voix à Carmen, du peuple gitan si marginalisé. Celle-ci rencontre une fille pas comme les autres, Lola, qui l’aidera à transgresser les règles conservatrices de leur milieu. Une histoire d’amour pas trop clichée se trame, ça se sent!
 

Pauline Julien, intime et politique - Un documentaire sur la vie de cette grande Québécoise qui a su marquer par sa présence à la Nuit de la Poésie en 1970 et qu’on associe souvent automatiquement à son mari, Gérald Godin (ancien député de Mercier). Eh bien, c’est son tour d’être soulignée et célébrée dans ce film de Pascale Ferland qui s’annonce triomphant.
 
Crédit photo : bande-annonce All About Nina / YouTube

All About Nina - Une comédie sur une twenty-something qui se cherche et se trouve dans l’humour? #J’suisVendue. En plus, la bande-annonce m’évoque des souvenirs de la série Love et puis ça, ça vient me chercher pas rien que un peu.  


Maria by Callas - Un documentaire retraçant la vie de LA chanteuse d'opéra la plus connue au monde. La voix de Fanny Ardant raconte la vie de cette illustre chanteuse française à la première personne, dans les mots qu’elle-même avait utilisés. Pour ceux qui aiment les images d’époque, ainsi qu’une trame sonore tout droit sortie des archives, vous serez servi.e.s.   

En plus de ces 8 huit films présentés, il y aura, comme à l’habitude, des projections gratuites tout au long du FCVQ, notamment sur la Place d’Youville. Au programme? Des throwbacks tels que Flashdance, Groundhog Day, A Hard Day’s Night, Un Prince à New-York et j’en passe.

Pour plus d’infos concernant les prix et la programmation, rendez-vous sur le site officiel.