+ Playlists

Ma meilleure amie vit une dépression

Crédit photo : Daniel Garcia /Unsplash
Ma meilleure amie vit une dépression
Ma meilleure amie ne va pas bien.

Je connais mon amie S. depuis plusieurs années, et au fil du temps, on est devenues très proches. On se raconte absolument tout : nos joies et nos peines, nos réussites et nos échecs, nos réflexions deep comme les anecdotes les plus banales et connes de notre quotidien, nos histoires d'amour, et tout et tout. En fait, depuis quelques années, on se parle ou bien on s'écrit tous les jours. Elle est une personne essentielle dans ma vie et je ne sais pas ce que je ferais sans elle.

Mon amie S. a une santé mentale fragile. Elle a commencé à consulter des médecins il y a environ 3 ans, parce qu'elle voyait que quelque chose n'allait pas. Elle se sentait très fatiguée, triste, instable et avait du mal à passer au travers de ses journées. J'ai été aux premières loges de cette période empreinte de rendez-vous, de consultations, d'attente, d'angoisse et de remises en question.

Puis, mon amie S. a pris du mieux. Je crois que son médecin avait trouvé le bon dosage de médicaments, que sa psy avait la bonne approche, qu'elle était bien entourée et qu'elle a déployé beaucoup de force et de courage. J'avais retrouvé mon amie, cette personne drôle, enjouée et lumineuse.

Puis, quelque chose de difficile s'est produit dans la vie de mon amie S., et tout a basculé. Mon amie S. est très fatiguée, triste et a du mal à passer au travers de ses journées.

S. vit à nouveau un épisode dépressif. En tant qu'amie, je fais tout ce que je peux pour l'aider, dans cette période particulièrement difficile pour elle. Je prends de ses nouvelles tous les jours, je lui offre régulièrement de faire des courses pour elle, de l'aider dans ses tâches quotidiennes, de passer la voir pour parler. Parfois, je lui envoie juste des GIFS réconfortants, aussi. #Millenials
Via GIPHY
Même si elle refuse souvent, je continue de lui proposer de faire des activités. Elle m'a dit qu'elle préférait que je l'invite et refuser plutôt que j'arrête complètement de l'inviter. Je pense que ça l'aide à sentir que ses ami.e.s sont encore là, même si elle passe beaucoup de temps seule.

Je pense que le plus important quand on a un.e amie qui ne va pas bien, c'est de se montrer disponible même si i.el refuse les propositions. Aider une personne en dépression, ce n'est vraiment pas facile. Cela dit, je me sens disposée à soutenir mon amie dans son épreuve, et je lui souhaite tellement, tellement d'aller mieux!