+ Playlists

Découvrez la collection « techno-poolwear » de luxe issue d’une collaboration entre les Maisons SHAN et Marie Saint Pierre

Crédit photo : Maisons Marie Saint Pierre X SHAN
Découvrez la collection « techno-poolwear » de luxe issue d’une collaboration entre les Maisons SHAN et Marie Saint Pierre
Mon premier est la Maison SHAN, une institution mode fondée en 1985 par Chantal Levesque, qui fait dans les maillots de bain, en plus de prêts-à-porter balnéaires et des accessoires de luxe pour hommes et femmes. La Maison offre une si bonne qualité que la rédactrice en chef du Journal du Textile, Bénédicte Jourgeaud, va jusqu’à affirmer que « Shan conçoit des maillots comme des robes de soirée. »  

Mon deuxième est une griffe que vous connaissez sans doute déjà et j’ai nommé, l’un des plus grands piliers de la mode québécoise, la Maison Marie Saint Pierre. On peut retrouver les vêtements dans plus de 60 points de services de prêts-à-porter à de luxe en Amérique, dont les boutiques phares à Montréal et Miami. À la fois pratique et stylée, la Maison oeuvre depuis 30 années maintenant, elle aime marier à la fois style et sensualité avec des éléments culturels, artistiques, et même, technologiques.

C’est dans cette lignée que s'exécute cette nouvelle collaboration entre les deux institutions. On parle d’une collection « techno-poolwear » qui contient 35 pièces interchangeables, à la fois confortables, faciles à porter et sophistiquées. Les morceaux de cette capsule balnéaire seront disponibles dans les points de vente canadiens des deux griffes, ainsi qu’à l’international.

Ainsi les deux créatrices s’entendent sur des points qui guideront leur collection : insistance sur la matière, les détails, l’intemporalité des styles et la technicité, en plus de valoriser le savoir-faire québécois. On peut s’attendre à des bikinis et kaftans parés de bijoux et de volants, autant qu’à des morceaux plus minimalistes qui conjuguent bien-être et sophistication.

On adore le principe puisqu’il vise une qualité et une intemporalité qui fige à sa façon le fast-fashion. Si on veut s’offrir un morceau de la collection, il suffit de diviser le prix par le nombre de fois que l’on s’entend à le porter, le cost-per-wear d’un vêtement de qualité vaut mille fois un t-shirt trendy qu’on va oublier dans nos tiroirs. #Coupable

Le site Web de la Maison Marie Saint Pierre, ici

Celui de la Maison Shan, ici