+ Playlists

Les réseaux sociaux me rendent jalouse de mon entourage

Crédit photo : Chad Madden/Unsplash
Les réseaux sociaux me rendent jalouse de mon entourage
En tant que millenial, les réseaux sociaux font partie de ma vie depuis mon adolescence.

À ce niveau-là, je suis tout ce qu'il y a de plus cliché : je capote ne sors jamais sans mon téléphone, je regarde mon fil Instagram des dizaines de fois par jour, je mets des stories presque chaque jour, je partage des articles qui m'ont intéressée sur Facebook, je suis connectée sur Messenger 24h/24, etc.

Parfois, je me dis que je devrais passer moins de temps sur les réseaux sociaux et sur mon téléphone en général, mais disons que c'est plus facile à dire qu'à faire...

Récemment, je me suis rendu compte de quelque chose : je passe beaucoup de temps à regarder ce que les autres font, et à me comparer à eux ou elles.

Une telle est partie en voyage cet été.
Un tel a eu un contrat vraiment le fun dans son domaine.
Mon ancienne collègue a une nouvelle coupe de cheveux trop belle.
Ma voisine a plus d'abonné.e.s sur Instagram que moi.
Mon amie mange toujours dans des supers bons restos.
Ma cousine connait des vedettes.
Et bla bla bla.

Tout ça pour dire qu'une partie de moi est vraiment contente de pouvoir avoir des nouvelles de mon entourage si facilement, mais en même temps, ça me rend souvent triste ou angoissée.

Pourquoi moi je n'ai pas de nouveaux contrats professionnels vraiment cool?
Pourquoi moi je ne suis pas vue dans ce bar avec X ou Y?
Pourquoi moi je ne suis pas dans un champ à la Maison lavande en ce moment?
Pourquoi moi je ne sais pas comment avoir un fond blanc épuré trop beau sur mes stories Instagram?
I

Via GIPHY

J'ai un bon travail, des bon.ne.s ami.e.s, une vie sociale stimulante, un toit sur la tête. Pourquoi je ne suis pas capable de me contenter de ce que j'ai au lieu de toujours stalker si l'herbe est plus verte sur le compte Instagram des autres?

Je déteste le fait que je ressente de l'envie et de la jalousie envers mon entourage. Ça me rend triste et j'aimerais arrêter d'entretenir ce sentiment-là. 

La semaine dernière, j'ai essayé de cibler qui étaient les personnes qui provoquaient (bien malgré elles) ce sentiment désagrable en moi et je me suis désabonnée de leur compte. Je ne dis pas que je ne me ré-abonnerai jamais, mais pour l'instant, j'ai besoin d'une pause et de réfléchir à ce que je veux vraiment, pour moi, au lieu de dépenser autant d'énergie à me comparer.